Défi des biscuits #7 : les chocolate cookies du Père Noël

Les cookies préférés du Père Noël : c’est vous dire !

Je n’ose pas dire la vérité sur le plus gros mensonge de tous les temps à ma fille cadette. Elle a neuf ans, elle est en CM1. Si j’en crois certains de mes collègues, le fait que j’entretienne encore le mythe fait de moi une maman trop fusionnelle, qui refuse de voir son bébé grandir. « Ben neuf ans, quand même !!! »

Ce n’est pas ça du tout !
Enfin, y a peut-être un peu (beaucoup) de ça, j’avoue. Oui d’accord, neuf ans, ok.


Mais franchement, elle a des dizaines et des dizaines d’années de vérité crue devant elle. Des années à être confrontée à la dure réalité de la vie, à la bousculade des sentiments, à la cruauté des évènements. Est-ce que c’est vraiment grave, si je la maintiens un ou deux ans de trop dans la croyance qu’un gros bonhomme à barbe blanche débarque dans notre salon une fois par an pour nous filer des cadeaux ? Si elle peut croire encore quelques temps qu’il peut exister un bon vieux gars si généreux qu’il passerait sa vie à vouloir gâter tous les enfants du monde, et si peu intéressé qu’il ferait ça dans l’anonymat le plus total, avec comme seule récompense des biscuits secs au pied d’un arbre enguirlandé ?

De toute façon, je pense qu’en vérité, elle fait semblant d’y croire. Qu’elle s’accroche à ça de toutes ses forces, pour ne pas repenser à toutes les justifications béton que je lui ai sorties depuis des années. Faut dire que sur ce sujet, je suis menteuse Catégorie Super Platine.

Je me rappelle l’année du CP…
-Maman tu sais Axel y dit que le père Noël c’est les parents…
- Oh, mais ça ne m’étonne pas ! (Je n’avais même pas sourcillé, juste froncé un sourcil réprobateur.) Il est tellement terrible, tu parles, le père Noël ne doit pas venir chez lui, il ne va voir que les enfants sages. Alors pour qu’il ne soit pas triste ses parents doivent lui acheter des cadeaux et lui font croire que c’est le Père Noël ! Tsss…
Et voilà, j’avais réglé le compte de ce petit c** de « Je-sais-tout » d’Axel. La chair de ma chair était repartie dans sa chambre, satisfaite et rassurée.

L’année du CE1..
- Maman, mais comment c’est possible que des rennes ils volent ?
- Ecoute ma poupée, je ne vais pas te mentir : je ne sais pas comment fait le Père Noël, comment c’est possible qu’il passe dans toutes les maisons du monde en une seule nuit. Je ne l’ai jamais vu, ni lui ni ses rennes d’ailleurs. Ce dont je suis sûre, c’est qu’il y a des cadeaux au pied du sapin tous les ans, et ce n’est pas moi qui les y mets ! (même pas besoin de mentir, c’est toujours Doudou qui part chercher les cadeaux dans l’abri de jardin au milieu de la nuit).
Départ toujours aussi satisfait de petite Chérie Coeur d’Amour.

L’année du CE2…
- Maman, c’est quand même bizarre qu’il arrive à rentrer dans la maison, le Père Noël, on n’a même pas de cheminée.
- C’est sûr… C’est étrange, n’est-ce pas ? Ca me fait un peu peur, d’ailleurs, parfois, quand je pense qu’un monsieur peut rentrer chez nous comme ça ! (je prends un air inquiet, pour coller à mon personnage) J’espère juste qu’il pensera toujours à fermer derrière lui, s’il a une clé magique ou je ne sais quoi ! Je n’aime pas bien ça, en général quand je me lève pour faire pipi la nuit de Noël je demande toujours à Papa de m’accompagner, j’ai tellement peur de tomber nez à nez avec quelqu’un !
- T’inquiète pas maman, c’est le Père Noël, il ne te ferait pas de mal…
Départ toujours satisfait de la Chair de ma Chair, pas peu fière de se montrer plus courageuse que sa pleutre de mère.

Depuis l’année dernière, que je croyais être LA dernière année, j’y vais mollo sur les mensonges. On essaie, elle comme moi, de ne plus aborder le sujet. Ma grande, longtemps complice de la Grande Duperie, ne dit plus rien non plus, se contente de sourire telle Mona Lisa le matin du grand jour et attend que la cadette soit partie pour nous remercier et nous embrasser.

La seule tradition sur laquelle je ne reviendrai JAMAIS, c’est l’assiette du Père Noël. Il y a de toute façon quelqu’un qui laisse des cadeaux au pied de l’arbre quand tout le monde est couché. Père Noël ou père tout court, il mérite bien quelques cookies et un verre de lait, non ? C’est la moindre des choses.

C’est pour ça que je vous dis que ces cookies au chocolat sont les préférés du Père Noël : certains restent, à moitié croqués, mais ces cookies-là disparaissent invariablement ! Je ne sais pas s’Il existe, mais en tout cas c’est un sacré gourmand. ^^

Chocolate Cookies de Fille Aînée, pour le Père Noël, et surtout pour la petite soeur qui ne voulait pas savoir la vérité

Recette que ma grande a choisie (et réalisée toute seule !) dans le livre de Martha Stewart. A la base une recette de cookies géants, légèrement modifiée (quantité de sucre, pas de margarine, temps de cuisson) et approuvée.

Ingrédients : pour environ 24 cookies
210g de farine – 50g de cacao en poudre non sucré – 1 cuillère à café de levure chimique – 230 g de beurre salé à température ambiante – 250g de sucre de canne en poudre – 1 oeuf – les graines d’une gousse de vanille

- Préchauffer le four à 180°.
- Mélanger farine, cacao et levure dans un saladier.
- Battre le beurre ramolli et le sucre avec un fouet électrique (ou au robot) jusqu’à ce que le mélange blanchisse légèrement.
- Ajouter l’oeuf et les graines de vanille, bien mélanger.
- Incorporer peu à peu la farine, en continuant de mélanger régulièrement.
- Prélever des boules de pâte de la taille d’une noix, les disposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson (ou feuille silicone). Bien espacer les boules de pâtes, car elles fondront et s’étaleront assez à la cuisson.
- Enfourner et faire cuire une dizaine de minutes : un indice qui ne trompe pas sur l’avancée de la cuisson ? Quand ça commence à sentir bon le chocolat, c’est que c’est cuit !
- Sortir du four, et laisser refroidir avant de déguster, ou de ranger dans une boîte en métal, ou de disposer sur une assiette pour le Père Noël.

Et voilà !


Soupir…
Si ça se trouve, c’était cette année, la dernière année…
Si ça se trouve, ça fait des années qu’elle est passée, la dernière année. Et que ma petite ménage simplement sa maman contre la dure réalité de la vie ?
:’-)
Fusionnelle, moi ? Mais M’EN FICHE, je vous dis…

 

 

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Cuisine par pays, Défi Bicuits, Desserts, Etats-Unis / Mexique, Grignotages, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à Défi des biscuits #7 : les chocolate cookies du Père Noël

  1. bergeou dit :

    Huhu tu m’as bien fait rire, je m’en inspirerais quand la mienne se posera des questions.

  2. Voilà de quoi s’assurer les bonnes grâces du Père Noël pour l’année prochaine !

  3. gracianne dit :

    Nos enfants sont plus sages que nous parfois. M. en CM2 ne croit plus au Pere Noel depuis fort longtemps mais demeure semble t’il persuadee de l’existence de la petite souris. Va comprendre…A mon avis, elle essaie de me/se persuader qu’elle est encore une enfant.

  4. Quel talent! Même moi je me serais laissée convaincre, c’est tellement bien… Et je comprends qu’elle ait envie que tu le cultives encore longtemps!

  5. Marie dit :

    chez nous petits comme grand on ne se remercie jamais! on crie tous ensemble « merci papa noel » et on s’embrasse tous….et ça ça vaut tous les mensonges du monde…..mais au fait du veux dire qu’il n’existe pas??????

  6. Héhé je vois que ta grande sait parfaitement où aller chercher l’inspiration… =)

  7. Stéphanie dit :

    Ah le commentaire de Gracianne est top, j’ai le même CM2 à la maison !!!

  8. Val dit :

    Hooooh !
    J’en veux !

    Entre nous, mais vraiment rien qu’entre nous, je suis convaincue qu’il y a longtemps qu’elle a déjà tout compris mais qu’elle craint de te faire perdre tes illusions si elle te dit la vérité ! :-D

  9. kashyle dit :

    ben je me pose les mêmes questions trois ans avant toi et je croise les doigts pour que la magie dure encore un peu

  10. Catherine dit :

    Quand mes fils (27 et 24 ans) ont trouvé au pied du sapin de magnifiques bouteilles de « rhum à la vanille », je leur ai expliqué que je m’étais inspirée de la recette d’une certaine Véro, calédonienne et indonésienne, gourmande, gourmet et goinfre (selon ses propres aveux ^^)… En « sniffant » le beau rhum coloré et parfumé, mes « petits êtres » (pour moi, ils sont toujours petits…) ont dit : « elle est géniale, ta Véro ! » et ajouté : «elle n’a pas d’autres recettes dans ce genre-là ? ». Merci pour ce grand succès et pour cette magie de Noël qu’à travers votre publication de maman « fusionnelle », vous venez de distiller dans nos cœurs ! ;D

  11. Sarah dit :

    Ton histoire avec ta cadette me fait rire… et je partage ton parcours parce que mon aînée a longtemps cru au père noël. Cela m’inquiétait aussi qu’elle continue en CM1, et elle, par contre, n’avait aucune question à nous poser, elle était pétrie de certitudes. Impressionnant.
    Jusqu’à cette année (elle est en 5ème, et ne croît vraiment plus, c’est sûr !), où le dernier a aussi commencé à émettre des doutes…
    Alors on a eu une petite discussion toutes les deux et je lui ai demandé quand elle a vraiment cessé de croire. Et là, ça a été une douche froide pour moi ! Elle m’a dit qu’elle devait être en CE1, mais elle n’avait rien dit à personne, parce que cela me rendait, moi, apparemment tellement heureuse de penser qu’elle croyait encore au père noël qu’elle ne voulait pas me faire de peine. Et elle avait joué la comédie toutes les années qui ont suivi.
    Ma fille est vraiment quelqu’un d’impressionnant !

  12. Sarah dit :

    Au fait, je voulais juste te dire que quand on a fini de t’écrire un commentaire, on doit cliquer sur « laisser un con » en bas de la page ! :-D

  13. Il reste toujours une petite place pour une douceur chocolatée
    Je te souhaite un agréable WE

    Valérie.

  14. Véro dit :

    @ Bergeou, je t’en prie ! Si mes mensonges peuvent servir à d’autres… ^^
    @ Gracianne, c’est un peu ça qui me tracasse : la cascade de mensonges ! Elle va se mettre à douter de tout ! Ah mais alors les cloches… et la souris… et pépé qui est au ciel et qui me regarde, aussi ? « Nan, ça c’est la vérité mon coeur » :’-)
    @ Pascale, on aimerait bien, hein, des fois, y croire encore… :-)
    @ Marie, ben normalement c’est ce qu’on fait aussi, mais tout le monde ne fait pas toujours aussi attention… les réunions de famille, ça occasionne toujours des bourdes ! Surtout de ceux qui ne vivent plus avec des petits enfants depuis longtemps.
    @ Emeline, bien sûr, je leur enseigne les classiques ! ^^ Bisous miss
    @ Stéphanie, on vit tous un peu les mêmes jolis moments, finalement. On en reparle pendant les crises d’adolescence ? Ça nous fera du bien :-)
    @ Val, oui, je pense aussi. Mais c’est bien que ce ne soit pas encore dit à voix haute, ça laisse un peu de poussière d’étoiles flotter sur notre famille ^^
    @Kashyle, ahlala… soupir… pas fastoche, hein. Pour nous, les mamans, je veux dire ! ^^
    @ Merci Assandri, tous mes voeux à toi aussi !
    @ Catherine, j’ai renvoyé un mail privé. Merci de ce commentaire qui m’a fait chaud au coeur ! :’-)
    @ Sarah, en effet, c’est quelqu’un de très impressionnant ! Je pense que ma cadette est aussi dans ce genre de gentille attention pour maman, mais je NE PEUX PAS, pour l’instant, avoir cette conversation avec elle. Ça voudra dire qu’ensuite, ce sera fini… :-) Et oui, ahlala, je sais bien pour ce « con » qu’il faut laisser. Mais je crois que dans la vie, « laisser les cons » à leur connerie, c’est le mieux qui puisse nous arriver. Je vais donc laisser ce bouton tel quel, pour permettre à tous ceux qui le souhaitent d’alléger leur vie, un petit peu :-D

  15. Catherine dit :

    Je n’ai rien reçu… pas le plus petit mail possible… rien de rien…

  16. Véro dit :

    @ Catherine, en effet j’ai reçu une notification d’erreur… J’ai re-essayé…

  17. Catherine dit :

    Email bien arrivé STOP Merci merci merci à toi STOP Amitiés STOP Super bonne année à toi et aux tiens également STOP A un prochain commentaire :) STOP

  18. tara dit :

    Tu es carrement geniale, desolee mais je viens de lire ton article seulement maintenant, je suis d accord avec toi sur tous les points. Les enfants ont bien le temps de tout savoir et ils ne seront pas traumatisés, il faut arreter ce genre de discours
    encore bravo et bonne année a toi
    biz
    tara

  19. Véro dit :

    @ ^^ Merci Tara. Je savais bien que je n’étais pas aussi dingue que certains voudraient me faire penser (je n’suis pas folle, je n’suis pas folle !!!), mais ça fait du bien de se l’entendre dire :)

  20. frederique dit :

    Je les ai fait dimanche les cookies au chocolat.
    J’ai rien touché à la recette, j’ai juste rajouté des grosses pepites de chocolat.
    Ils sont extras !!! Y ‘en a plus !!!!
    Merci

  21. Véro dit :

    @ Frederique, merci d’avoir pris le temps pour revenir et dire que cette recette t’avait plue ! En effet, avec des grosses pépites ce doit être encore meilleur… Cette fois-là on n’en avait pas, et plus assez de chocolat noir pour en faire. La prochaine fois, sans faute ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 9 = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>