Gâteau moelleux pommes, amandes et rhum

Un deuxième confinement.
Une rentrée scolaire chaotique.
Mon vélo Nimbus 2000 qui a les roues qui le démangent déjà, à force de ne pouvoir faire que des mini-balades à tourner en rond à moins d’un kilomètre.
Du soleil mais nos belles plages de Gironde inaccessibles et destinées à rester fantasmées pendant au moins un moins…
Et EN PLUS, j’ai perdu mon appareil photo reflex dans le déménagement. Donc non seulement ce blog restera moins alimenté qu’à la Grande Epoque Bloguesque, mais en plus il aura des photos MOCHES.
Non, vraiment…

Ai-je vraiment besoin de prétextes, du coup, pour faire un gâteau ??? Avec du rhum dedans ? Je ne crois pas, nan.

Gâteau moelleux pommes-amandes-rhum

Appareil :
– 150g de sucre en poudre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 50g de poudre d’amandes
– 150g de farine
– 1 sachet de levure chimique
– 1 oeuf
– 2 cuillère à café bombée de graines de chia + 6 cuillères à soupe d’eau tiède
– 50g de beurre végétal
– 10 cl de rhum blanc

– 3 grosses pommes pelées et coupées en dés
– facultatif : 50g noix de pecan grossièrement cassées, à incorporer à la pâte ou à disposer sur le gâteau

PS : j’ai utilisé un oeuf parce qu’il y en a encore parfois, chez moi, mais c’est un vieux réflexe de végétarienne pas végétalienne. La prochaine fois je ferai sans parce que je suis sûre que ça doit être tout aussi bien, et donc c’est ridicule ce vieux réflexe, et pas très aventurier ^^ Les graines de chia mélangées à l’eau forment un agent liant qui marche très bien pour le moelleux !
Si vous n’avez pas de graines de chia, ou que vous voulez des vieux oeufs traditionnels, mettez-en 3 entiers 🙂

  

  • Technique de feignasse (je ne change pas) : mettre tous les ingrédients de l’appareil dans un robot et mélanger au fouet jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.
  • Ajouter les pommes pelées et coupées à l’appareil et mélanger.
  • Verser dans un moule (beurré / fariné si ce n’est pas un moule en silicone) et enfourner à 180° (chaleur tournante) pendant 45 minutes.

Et voilà !

Rapide, facile et délicieux.
Quand il sort du four, les bords sont un peu croustillants et le goût du rhum est encore bien prononcé, c’est fabuleux.

Courage à tous.
C’est dur, c’est plus dur que je ne peux imaginer pour certains, sans doute.
Continuez de profiter, de vous aimer, de sourire le plus possible, ne vous laissez pas abattre !
Je vous envoie du gâteau moelleux mais j’espère qu’il vous apportera surtout un peu de réconfort et de bonne humeur !

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Fruits, Gâteaux, Patisserie, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Gâteau moelleux pommes, amandes et rhum

  1. Lamecarlate dit :

    Woh, ça a l’air cool ! Je n’ai pas de rhum, mais du ratafia de pommes que je ne bois pas, ça peut être l’occasion.

    Au niveau des températures, c’est avec chaleur tournante ou pas ?

  2. Véro dit :

    Oui, chaleur tournante je vais préciser ! Sinon, rajouter 20°C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *