Le Défi 2010 – Biscuits 3 : le cake au chocolat super moelleux

 

47ème jour sans Granola.
C’est dur.
Il y a des jours où je me dis que ce n’est plus supportable, où je sens que je vais craquer.Chaque minute, chaque café, chaque tasse de thé est un combat.
Mes « amis » ne m’aident pas. L’une d’elles (qui se reconnaîtra), me nargue avec des Mc Vities soit disant « sans additifs ni colorants », qui ont une couche de caramel fondant sous le chocolat.
C’est dans les moments difficiles qu’on se rend compte qu’on est seul.
L’amitié ?
Je suis seule face à la désintox’. That’s rehab, yeah baby.

J’y pense sans arrêt.
Seule ma fierté m’empêche d’attraper Doudou par le bas du pantalon (c’est la seule partie de ses fringues que je peux attraper quand je rampe au sol) et de l’implorer « Il m’en faut, pitié, il m’en faut, donne moi les clés de la voiture. Il me faut mes Grano, je t’en priiiiiiie ».
Il FAUT que je sois forte. Il faut que je m’en sorte !
Mais c’est dur, quand on a perdu toute fierté…

Heureusement, j’ai découvert ce cake au chocolat.


Aussi appelé le « cake fantôme » depuis que les abonnés à ce blog l’ont vu apparaître furtivement dans leur boîte mail ! :-) « Véro, mais je ne comprends pas, où est passé ton cake ? »
Simple erreur de manip’, pas un teaser intentionné, je vous assure chers petits abonnés. :-)

 

Bon, croyez-le ou non, c’est la première fois que je faisais un cake au chocolat! Le truc c’est que pour moi, le cake au chocolat c’est sec. En tout cas tout ceux que j’avais eu l’occasion de goûter l’étaient.
Voilà pourquoi j’aime ce défi, parce qu’il me force à me tourner vers des recettes toutes bêtes, mais tellement délicieuses que je me demande pourquoi je n’y ai jamais eu recours auparavant !

Le secret de ce cake très moelleux, l’ingrédient qui m’a donné envie de lui donner une chance ? La crème ! Du beurre fondu, du lait aussi… Et voilà un cake au cacao pas du tout sec ni bourratif.
J’aime bien les gâteaux, en fait !


Recette tirée de « Chocolat Bon Enfant« , dans la collection Bibliothèque du chocolat de Larousse.
Pour cette petite collec’ ultra-gourmande, merci  et gros bisous à ma belle-soeur, heu… je veux dire au Père Noël ! :-)
Petite modification : j’ai réduit les quantités de sucre (350g dans un cake, no way !). J’ai rajouté quelques éclats de chocolat, et j’ai mis le sachet entier de levure, parce que j’utilise de la poudre à lever bio, moins costaud que la levure de base. Ah, et j’ai aussi remplacé l’huile par du beurre fondu…


Cake au chocolat
Fastoche, rapide, et moelleux !

80g de cacao (jusqu’à présent j’utilisais le gastronomie de Valrhona, pas donné mais excellent. Mais je vais changer pour de l’équitable, à ce prix autant être solidaire du sud !) – quelques éclats de chocolat noir (20g environ, j’ai utilisé des restes d’une tablette utilisée pour des tartelettes, rien ne se perd ma bonne dame !) – 20cl de lait – 10cl de crème liquide entière – 3 oeufs – 280g de sucre en poudre bio – 200g de farine bio (type 65)  – 1 sachet de poudre à lever bio (ou 1/2 sachet de levure traditionnelle) – 10cl d’huile de tournesol -10cl de beurre fondu pour moi)

- Préchauffer le four à 180° (th.6)
- Mélanger le cacao, le lait et la crème dans un bol.
- Dans un saladier, mélanger les oeufs entiers et le sucre.
- Ajouter à ce mélange la farine et la levure : mélanger en rabattant petit à petit la farine vers le centre, pour l’incorporer de façon homogène.
- Ajouter ensuite l’huile et le mélange lait-crème-cacao.


- Verser la préparation dans un moule beurré (ou flexipan non beurré).
- Enfourner et laisser cuire 45 minutes, en couvrant si besoin à mi-cuisson pour que le cake ne brûle pas sur le dessus.
- Vérifier la cuisson : la pointe d’un couteau doit ressorti tout juste sèche, à peine un chouilla humide (oui, c’est bizarre mais c’est vrai !)
- Sortir, démouler et laisser refroidir avant de déguster.

Et voilà !

Alors j’ai suivi les conseils de Sarah, une lectrice bien sympa, et j’ai bien fait car c’est une astuce très pratique dans la course aux goûters-tout-maison : on a mangé les premières tranches au goûter du jour même, puis j’ai coupé le reste du cake en belles tranches, que j’ai congelées bien à plat dans le compartiment glaçons de mon congel.
Une fois bien congelées, j’ai rangées mes tranches dans un seul sac congel. Les tranches restent bien décollées.

A glisser le matin dans une petite boîte Tupp’, à laisser décongeler tranquillou pendant la journée, et hop ! Des tranches de cake comme neuves ! Parfait pour garder un cake sans qu’il rassisse du tout, pendant une semaine.


Alors, devant un cake comme celui-là, qui a envie d’un Grano ???
Personne…
:-)

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Cakes / Muffins, Desserts, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le Défi 2010 – Biscuits 3 : le cake au chocolat super moelleux

  1. Amel dit :

    Bonsoir,
    J’ai trouvé votre recette de cake par hasard et j’ai aimé je l’ai éssayé tout de suite pour l’occasion d’un anniversaire j’ai un peu changé dans les ingrédients et je l’ai fait en mode gâteau;surtout que je cuisine sans gluten; mais le résultat était super..
    Je vous remercie pour ce partage la recette est dans mon blog..
    http://sansgluten-tunisie.blogspot.com/2014/04/gateau-au-cacao-sans-gluten.html
    A bientôt pour d’autres partages.
    cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>