Pudding de banane comme chez mémé

J’ai encore craqué…

J’ai acheté des feuilles de bananier…

Mais comment voulez-vous que je résiste, quand je passe au rayon frais d’Eurasie, et que je vois toutes ces feuilles magnifiques??? Elles sont là, elles m’appellent, alors voilà, je craque…

Je vous présente un petit dessert tout simple, qui peut être réalisé dans des papillotes d’aluminium, ou dans des moules à muffins, ou encore dans un moule à baba, pour une version gâteau à faire dorer au four.

Pas très « patrimoine français », ni photogénique, le pudding de mémé, mais … Ahlalalala….

Pudding de banane à la Caledoche, comme ceux de ma mémé

- Mettre 1/4 de baguette rassis à tremper dans du lait et du rhum (le pain doit bien trempouiller dans le liquide).
- Lorsque le pain est bien mou, l’essorer, et jeter le liquide.
- Ajouter au pain 2 bananes très (trop) mûres écrasées à la fourchette. On peut aussi la mixer si on ne souhaite pas garder de morceaux.
- Ajouter à la préparution 1 oeuf entier, 1 cuillère à soupe de farine, 1 cuillère à soupe de sucre de canne et les graines d’une gousse de vanille.
- Bien mélanger cette préparation.

- Préparer les feuilles de bananier: les rincer, les couper en morceaux d’environ 20 cm sur 25 (soit la largeur de la feuille, et 20 cm de l’autre côté).
- A l’aide de ciseaux, ôter la tige rigide du milieu de la feuille: garder ces tiges pour fermer les aumônières.
- Assouplir les feuilles en les passant doucement sur une flamme nue: elle deviennent brillantes, d’un vert plus vif, et surtout deviennent toutes dociles!
- Préparer des petites aumonières, et y verser 2 ou 3 cuillères à soupe de préparation de pudding.
- Fermer avec les tiges rigides réservées, ou avec un pique en bois.
- Faire cuire à la vapeur 15 minutes.

Et voilà!

Hmmm… La planète ne peut pas m’en vouloir, mon île me manque tant… Le petit goût si spécifique que donne la papillote verte… Une merveille pour moi!
Ma grand-mère ne présente pas ses puddings en aumônières: elle prépare des petits tubes, qu’elle ferme d’un côté, puis elle remplit ces tubes de pâte à la cuillère. Elle obtient des puddings dont la forme ressemble à celle des nems… Mais je trouve les aumônières assez jolies, et puis plus rapides et faciles à faire!

Petite touche occidentale, j’ai dégusté avec de la crème de Salidou que j’ai liquéfiée au micro-ondes…
Je savais bien que je trouverais un truc à faire avec cette crème, n’est-ce pas Gracianne? :-) C’était délicieux, et j’ai bien pensé à toi en me régalant… 


Version « moule à muffins » 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Brunchs, Calédonie, Desserts, Pains, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>