Bouchée fraîcheur – miettes de poulet à la mode thaï, sur toast de concombre

Et voilà le dernier volet de la trilogie: « Bouchées d’Asie », réalisées pour Conforexpo 2009. Une petite bouchée alliant moelleux et croquant, douceur du concombre et caractère de la cacahuète.

Bouchée fraîcheur : miettes de poulet thaï sur toast de concombre

3 escalopes de poulet hachées en touts petits cubes (éviter le robot mixeur) – 1/2 concombre bien nettoyé, à demi-épluché – 1/2 poivron rouge, coupé en tout petits dés -  1 gousse d’ail écrasée – 3 cubes de sucre roux (ou mieux : un morceau de sucre de palme) -1 échalotte ciselée finement – 1 poignée de feuilles de basilic thaï, ciselées – 2 poignées de cacahuètes non salées – sauce de soja claire – nuoc mam (sauce de poisson) – piment oiseau à volonté pour les amateurs

Préparer les cacahuètes.
- Les torréfier : les passer 5 minutes dans une poêle bien chaude, sans ajout de matière grasse. Mélanger sans cesse pour ne pas les laisser brûler.
- Lorsqu’elles sont dorées, sortir du feu et laisser refroidir.
- Hacher les cacahuètes: le meilleur résultat sera obtenu si vous avez la patience de le faire au couteau. Le but est d’obtenir des petits morceaux croustillants ! Si vous utilisez le robot, donc, pas trop longtemps, de façon à ne pas obtenir une poudre !
- Réserver.


Préparer les miettes de poulet
- Dans une poêle, verser un beau filet d’huile de sésame.
- Faire sauter l’échalotte et l’ail.
- Ecraser le sucre et l’ajouter dans la poêle.
- Ajouter le poulet haché, laisser dorer quelques instants.
- Remuer, et assaisonner avec un trait de nuoc mam et un peu de sauce soja (l’équivalent d’une cuillère à soupe de chaque).
- Ajouter le poivron coupé en petits dés, remuer, puis saupoudrer 1 càc de maïzena (cela donnera une onctuosité et une homogénéïté à l’ensemble).
- Juste avant d’éteindre le feu, parsermez le tout du basilic thaï ciselé.

Dresser les toasts : une rondelle de concombre, une cuillère de garniture au poulet, quelques cacahuètes grillées et hachées. Pour les amateurs, finir avec une ou deux rondelles de piment oiseau (avec ou sans les graines, selon vos goûts !). Agrémenter le plat de quarts de citrons verts, à presser soi-même sur sa bouchée avant de la dévorer tout cru !

Et voilà le travail !

Miam, un vrai régal…
Frais, épicé, croquant… Parfait pour l’apéro, mais on peut également jouer la version plat principal : une timbale de riz chaud, du poulet, quelques rondelles de concombres sur le bord de l’assiette.
Là aussi, une recette facilement préparable à l’avance, on réchauffe le poulet une minute au micro-ondes et hop ! C’est prêt !
Et bien entendu, recette parfaite pour remplir un petit bento !!! :-)


À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Asiatiques, Cuisine par pays, Entrées, Mises en bouches, Thailande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>