Salade de crevettes aux mille parfums

 

Je n’avais pas prévu le « passage au pré-ado » collectif qui m’attendait en prenant la classe des CM1-CM2…
En début d’année, un CM2 c’est presqu’encore un CM1. Autant dire un petit. Et puis là, retour des vacances de printemps, et va savoir… Le printemps qui les fait bourgeonner ? Les dossiers de demandes au collège qui circulent ? L’idée de la classe verte de trois jours qui approche à grand pas ?
Et ça ricane, et ça chuchote en me regardant en coin, et ça glousse. Mais surtout, ça n’a plus du tout l’air impressionné quand maîtresse lève un sourcil courroucé… Ca sourit en prenant un air rebelle quand je réprimande.
- Samuel, tu trouves ça drôle ?
- Hein ? Non maîtresse…

- Alors pourquoi est-ce que tu souris ?
- Mais je ne souris pas !

Bon sang de bois, mais si, ça le fait sourire ce chameau. Je lance un dernier froncement de sourcil pétrificateur, qui marche encore tout de même. Puis je tourne le dos, sachant très bien qu’un quart de seconde plus tard il se tournera vers ses copains en souriant à nouveau. Mais que puis-je faire contre la force de leur insouciante enfance ?

Quant aux filles, je ne vous en parle pas, en ce moment la moitié d’entre elles rêvent de vampires et particulièrement d’Edward Cullen… Moi à dix ans je rêvais de Ken, et il se contentait de faire danser Barbie sur une chanson des Milli Vanilli et de dire « Je t’aime Barbie » d’une voix de bellâtre.


Malgré ça, certains moments me rappellent que je suis quand même en primaire. Marrant comme ils peuvent un instant se comporter comme des futurs collégiens, et comme ils peuvent l’instant d’après redevenir mes petits morpions immatures…
« Maîtresse comme tu tapes trop vite à l’ordinateur !
- Ouais, maîtresse elle est gavée forte en informatique…
- Et maîtresse est-ce que tu veux que j’efface le tableau ?… Mais arrête heu, Jean, c’est à moi qu’elle a demandé !!!« 

Ils vont me manquer quand ils seront au collège, ces affreux…

Salade de crevettes aux parfums magiques
Spéciale dédicace aux copines venues remplir ma trop petite cuisine samedi dernier ! :-)
Pour 4 personnes

800g de crevettes crues (congelées) – épices en poudre : coriandre, curcuma, cumin, paprika, gingembre – de la laitue (ou autre salade bien tendre) – herbes fraîches à volonté : coriandre, menthe, feuilles de combava (ou zeste d’1/2 combava), 5 ou 6 tiges de ciboule fleur (ou ciboulette) – 2 échalotes – la partie blanche de 2 bâtons de citronnelle, émincée très finement – 2 poignées de cacahuètes (non salées) – huile d’arachide

Pour la sauce : le jus d’1/2 citron vert – 2 cuillères à soupe de nuoc mam (sauce de poisson) – l’équivalent d’un morceau n°4 de sucre de palme (ou sucre roux) – piment séché en poudre


- Dans une poêle à sec, torréfier les cacahuètes. Attention, ça brûle vite ! Dès qu’elles sont bien dorées, ôter du feu et réserver. Il est préférable de faire cette opération à l’avance, afin que les cacahuètes aient le temps de refroidir, ce qui facilite le broyage.
- Ôter la tête des crevettes puis les décortiquer en laissant juste la petite queue pour l’esthétique.
- Fendre la chair des crevettes le long du dos et retirer la petite veine toute berk (c’est pas bon, et en plus les crevettes deviendront toute jolies en cuisant, toute cambrées).
- Les mettre à mariner dans deux cuillères à soupe d’huile d’arachide et les épices en poudre.


- Pendant ce temps préparer la salade: dans un grand saladier, jeter la laitue, la coriandre fraîche, les feuilles de menthe, la citronnelle émincée, les feuilles de combava ciselées, l’échalotte émincée, la ciboule coupée finement.
- Préparer la sauce : mélanger le jus du citron vert avec le nuoc mam, ajouter le sucre de palme écrasé. Bien mélanger.

- Faire chauffer un grill, et y poser les queues de crevettes marinées. Laisser cuire une minute à deux minutes de chaque côté, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

– Pendant ce temps, broyer les cacahuètes au pilon, pas trop finement : on ne doit pas obtenir une poudre, mais des petits morceaux croquants.
- Verser la sauce sur la salade, puis les cacahuètes broyées, et servir !

Et voilà !

A agrémenter de paillettes de piment séché pour ceux qui aiment. On peut également ajouter des petits bâtonnets de carottes, des germes de soja frais (j’en ai mis dans une de celles prises en photos…), ou pourquoi pas des petites tomates cerises quand elles seront bien belles.
Un pur régal…


Hmmm… Toutes ces herbes, décidément j’en suis fan… La citronnelle et le combava donnent la petite touche en plus exquise. Je suis raide dingue de cette salade !
Et à venir, un petit billet spécial sur le combava !

Bon… ben c’est pas le tout, mais moi aussi il faut que je me prépare pour la classe verte.
La première de ma carrière !!! :-)

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Asiatiques, Crustacés / Fruits de mer, Cuisine par pays, Entrées, Plats, Salades, Thailande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Salade de crevettes aux mille parfums

  1. Houda dit :

    j’adore cette recette et toutes les épices dedans
    je découvre ton blog et pour le suivre je m’inscris à ta news, bonne et joyeuse année
    Houda

  2. Véro dit :

    @Houda, merci beaucoup et bienvenue dans ma cuisine alors ! A bientôt

  3. Tiwen dit :

    Je viens de realiser cette recette, je n’avais malheureusement pas de combava … Faut dire que dans ma montagne c’est pas evident a trouvé ;) Malgré ca c’etait un pur delice !!!! a refaire rapidement.
    Merci infiniment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six × 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>