Poudre de riz grillé

Cette petite poudre de riz, je vous en avais déjà parlé il y a … heu… trois ans !!!
C’était avec une recette de salade thaïlandaise, aux miettes de canard. Ingrédient indispensable pour certaines recettes thaï comme le Seua Rong Haï (le célèbre tigre qui pleure) ou le larb dip (le tartare de boeuf mode thaïlandaise), il donne de la croustillante et un délicieux goût de grillé aux plats.

J’ai longtemps simplement fait griller mon riz avant de le réduire en poudre. Depuis, j’ai pu améliorer ma recette grâce aux conseils d’une petite thaïlandaise pleine de caractère (enfin, petite… plus grande que moi, je crois !). L’avantage, c’est qu’en fait on peut faire comme on veut, pourvu qu’on grille bien son riz !

La première chose c’est que vous obtiendrez un meilleur goût, bien grillé, en travaillant avec un wok bien culotté. J’ai déjà fait ma poudre de riz avec une poêle Téflon, ça marche aussi, mais le goût de grillé caractéristique est quand même moins présent. Après, on fait avec ce qu’on a bien entendu, mais si vous avez dans vos placards un wok bien noirci, ou une sauteuse en fonte bien épaissie par les ans, choisissez plutôt cet ustensile-là !

Poudre de riz grillée

Ingrédients
3 poignées de riz cru (le riz gluant est le mieux, mais honnêtement j’en ai déjà fait avec du riz thaï, et ça marche aussi…) – zeste d’1 combava, ou 4 feuilles – 1 tige de citronnelle (débarrassée de la tige fine trop dure et de la base) – 1 rondelle d’1/2 cm de galanga

- Dans une poêle, sans graisse, faire griller le riz cru. Il doit devenir bien doré.
- Le sortir du feu.

Le riz doit être bien grillé comme ça, et encore, vous pouvez le griller encore plus :

- Couper grossièrement la citronnelle, le galanga, les feuilles de combava.
- Mettre le riz refroidi et les herbes dans un mixer, ou au pilon (moins pratique pour écraser les feuilles de combava, si vous en mettez).
- Mixer finement. Au besoin, repasser quelques secondes votre poudre au wok pour ôter l’humidité des herbes.
- Attendre que la poudre soit bien froide pour la ranger dans un bocal bien propre.

Et voilà !

On obtient une petite poudre délicatement parfumée, qui donnera une merveilleuse petite touche croquante sur vos plats bien tendres, et un petit goût de grillé indéfinissable et délicieux ! Elle se garde facilement, au sec, pendant au moins deux semaines.

Au niveau des ingrédients : le riz gluant est une variété de riz, tout simplement, qu’on trouve facilement dans les épiceries asiatiques. Le mien est comme ça :

En ce qui concerne les herbes/racines, j’en achète une bonne quantité quand j’en trouve de belles bien fraîches, et ensuite je les congèle après les avoir nettoyées et coupées, bien rangées dans une petite boîte transparente. Ma grand-mère fait ça pour passer la saison froide où elle n’a plus de citrons kaffir (= combava), par exemple (pour la feuille, en revanche, elle la cueille direct sur l’arbuste, toute l’année… ben évidemment… ^^)

Allez chers lecteurs, bon mercredi à tous et profitez bien du soleil qui pointe ENFIN le bout de son nez !

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordelaise, Calédonienne et Indonésienne. Cuisinière en 3G : "Gourmande, gourmet, goinfre". Bienvenue dans ma cuisine !
Cette entrée a été publiée dans Cuisine par pays, Ingrédients, Mon labo, Thailande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Poudre de riz grillé

  1. C’est une judicieuse réalisation j’adopte
    Je te souhaite une bonne journée

    Valérie.

  2. Clemence dit :

    je garde cette recette : il faut que j’aille faire un tour chez Tang…

  3. gracianne dit :

    Vero, tu es decidement pleine de ressources. merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>