Technique : peler une orange à vif, réaliser un suprême d’orange

Y a eu de la moquerie, un peu, sur Facebook, le mois dernier.
Des gens qui se sont rappelés de la malheureuse mésaventure de mon Doudou avec les càs, et qui ont un peu ricané derrière son dos (bon, OK, c’est plutôt moi qui ai ricané un ^^). C’était pas très sympa, les gens.
Alors dans l’esprit « gestes simples pour ceux qui ne savent pas faire, on ne sait jamais », voici une petite technique de derrière les fagots : tout simple, mais dès qu’on sait le faire on passe pour un vieux pro.

Technique qui fonctionne bien entendu pour n’importe quel agrume !

Peler à vif

Il s’agit de peler l’orange de façon à supprimer toute la peau blanche et fine qui recouvre la chair du fruit. Comment procéder ?
- S’équiper d’un petit couteau d’office bien aiguisé. Il faut que ça coupe parfaitement, pour faire un beau travail ! Et au moins, si vous vous coupez le doigt, vous ne ferez pas les choses à moitié ! ^^
- Couper les deux extrémités du fruit, de façon à être bien stable sur votre plan de travail.
- Découper la peau du fruit, en suivant la courbe de l’orange. Il faut enlever la peau blanche, sans gaspiller la pulpe du fruit !
Bon, sur les photos j’aurais pu m’appliquer un peu plus, mais enfin vous voyez l’idée :-)

Réaliser un suprême d’agrumes

Le suprême, c’est le top of the top de l’agrumes. Ce sont les quartiers de fruits débarassés de toutes les petites peau dures, amères, en fait juste la pulpe bien nette, ferme et fondante. Dans une salade de fruits (comme que j’avais faite à Cuis’in les Ateliers avec une collègue blogueuse), c’est forcément meilleur.

- Prendre votre agrume pelé à vif dans la main, ou le tenir sur le plan de travail fermement.
- Avec un petit couteau bien aiguisé (celui qui vous a fait perdre un bout de doigt tout à l’heure), découper délicatement le long d’une des fines petites peau, jusqu’au coeur de l’agrume. Faire en sorte de laisser le moins de peau possible sur la membrane.
- Découper ensuite très minutieusement le quartier, en suivant de nouveau le long de la membrane suivante.
- Détacher doucement le beau quartier magnifique, brillant, et le déguster avec fierté.
- Rabattre la membrane fine et débarassée de toute chair, et passer au quartier suivant. Au fur et à mesure, on obtient une sorte de petit porte-feuille :)
- Pour ne pas gaspiller, lorsqu’on a fini, on peut presser fortement le petit porte-feuille pour récupérer le jus qui reste. Ou alors, on peut manger le petit porte-feuille (moi je le fais ^^)

Et voilà le travail !

Ahhhh, magnifico !

D’autres techniques ?
- Réaliser une béchamel (sans grumeaux !)
- Lever les filets d’un poisson
-  Faire ses pâtes maison (recette de Jamie Oliver)

Bon lundi et bonne semaine à tous !

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Mon labo, Techniques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Technique : peler une orange à vif, réaliser un suprême d’orange

  1. Manola dit :

    c’est ainsi que j’épluche mon orange lorsque je fais une recette… c’est pratique et rapide…
    merci pour ce partage.;;-)

  2. Une excellente technique
    Je te souhaite un bon début de semaine
    Valérie.

  3. Giorgia dit :

    Génial! J’ai fait le link de ce post sur mon Pinterest pour le trouver facilément en cas de besoin! Merci!

  4. Isabelle Revol dit :

    C’est vraiment magnifique! ça laisse sans voix…
    Un petit peu de canelle moulue et du sirop d’agave,
    hum!!!
    merci, bonne idée pour ce soir!
    Bises.
    Is.

  5. Patricia dit :

    C’est vrai que ce n’est pas évident et merci pour ta technique. Moi mon souci à moi vient des clémentines/mandarines. Il y a trois semaines, j’ai fait une salade clémentine/noix et essence d’amande qui était à se damner. Mais juste pour 2 personnes, j’ai quand même passer une heure à le faire mon suprême de clémentine ! Alors une idée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre × 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>