Spaetzles grillés à la crème de champignons et langoustines


Bonne année à tous chers petits lecteurs !

Comme toujours je vous la souhaite gourmande, pleine de rires, de partage, de la présence des êtres que vous aimez. Pleine de bons petits plats, simples et délicieux comme celui que je vous présente aujourd’hui !

Alors au départ, ce plat devait être carrément modeste, juste des spaetzles : j’ai eu l’idée de cuisiner ces sortes de petites pâtes alsaciennes en feuilletant mon magazine « Saveurs » de décembre. La recette de base, c’était juste des spaetzles avec une sauce et des champis, que je voulais agrémenter avec quelques lamelles de parmesan, max. Mais en passant chez le poissonnier le matin du 24 décembre, voilà-t-y pas que je tombe sur ces magnifiques langoustines !!! C’était Noël, on ne mangeait ni foie gras, ni chapon, ni dinde, ni… (bref vous avez compris), c’était l’occasion parfaite pour rendre un peu festif ce plat ultra-réconfortant.

Une recette qui reste assez économique avec des langoustines de taille « normale » (les miennes étaient genre… mais vraiment énooooormes !), mais qui fait son petit effet ! J’ai transformé les champis en les mixant pour créer une crème, ai glissé une poignée de girolles sautées sur le tout… et ça l’a fait grave. En tout cas j’ai beaucoup aimé la texture croustillante des spaetzles alliée à la crème de champignons. Leur côté rustique allié à la finesse des langoustines. Régalade et réconfort, que demander de plus !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Crustacés / Fruits de mer, Douce France, Repas de fêtes, Sans viande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Oeufs cocotte aux champi-châtaignes et mouillettes au brebis grillé

Alors, c’était comment ce premier coup de fête ? Vous avez bien mangé, bien bu, bien embrassé vos proches ? Chez nous c’était pas mal niveau bisous, et niveau nourriture ça a été aussi (malgré le fait que j’ai choisi mon menu le 24 décembre à 10h30 du mat, et encore, pour changer d’idée de dessert à 16h !!! Je suis une indécrottable procrastinatrice… procrastinateuse… enfin j’aime procrastiner, quoi !^^)

Cette année le menu du réveillon de Noël était sans viande, Caillette Jolie #1 oblige… Heureusement qu’elle n’a pas choisi de devenir végétalienne, n’est-ce pas !
Je vous reparlerai de quelques langoustines sublimes auxquelles je n’ai pas pu résister, mais pour aujourd’hui, on parle de l’entrée végé.
Un oeuf cocotte bien moelleux, des chanterelles et des châtaignes fondantes, des mouillettes bien croustillantes = une assiette toute en simplicité mais aussi toute en régalade !

Une recette en plus très simple en préparations, qui ne vous demandera pas beaucoup de temps. Autant dire : c’est l’autoroute du plaisir !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans À l'assiette, Douce France, Entrées, Repas de fêtes, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Quelques idées pour les fêtes

Quelques idées pour les fêtes… c’est plutôt de circonstances, non ? Alors comme d’habitude, je suis le vilain petit canard de la blogo (et le petit Caliméro aussi ^^) : je n’ai rien préparé pour mon repas du réveillon demain soir. RIEN. Je ne sais pas du tout ce que je vais faire : pasta fraîches, champignons divers, châtaignes, risotto…
Evidemment nous ne sommes que quatre à la maison, pas de grands repas de famille au cours duquel il faut impressionner la grand-tante Bidule. Mais là, quand même, je commence à me dire qu’il faudrait que je mette un coup de turbo pour trouver la formule :
1) délectable
2) confortable
3) formidable
4) familiable
5) extra-ordinairable

Alors je ne sais pas si certains d’entre vous se sont fourrés dans la même situation que moi (à défaut d’avoir fourré leur dinde), mais au cas où, voici mon index des petites idées pour les fêtes mis à jour !

Quant aux cadeaux (là non plus, pas prête la fille !!!), je ne peux rien pour vous à part vous dire : « COURAGE. Tout ça est bientôt fini ! » ^^
Des gros becs pour tous, et joyeux marathon de Noël !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Repas de fêtes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Pudding poire chocolat – ou ne pas gaspiller les restes de pain

Noël approche, Noël approche… difficile de l’ignorer !
Ce matin pour la première fois, ma pelouse est encore givrée à 11h. Les rayons dégoulinent de chocolat et de guirlandes, et comme on dit à Bordeaux, les boutiques sont gavées de monde.

Moi ça me déprime un peu, Noël… Ça a toujours été plutôt le cas, en tout cas depuis que je vis à 20 000km des gens avec qui j’aimerais le fêter, mais maintenant que les filles sont grandes et ne font même plus de liste au père Noël, je trouve ça vraiment totalement triste et un peu inutile.

Alors plus que de foie gras, bûches et autres saint jacques, j’ai plutôt envie de trucs réconfortants, chauds et régressifs. Des trucs que ma grand-mère pourrait (presque) faire en dessert pour une grande occasion.
Alors j’ai fait du pudding de pain rassis ! :-) Exactement ce que ma mémé adore : manger des vieux trucs que d’autres jetteraient, ne rien gaspiller.

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Chocolat, Desserts, Grignotages, Pains, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Perturbations…

… le site vit quelques petits soucis techniques, bon, vous avez remarqué.

Il s’affiche au bout de longues minutes, ne s’affiche pas, ne trouve plus les articles…
J’en suis désolée (désolée n’est pas le mot : je pleure de chaudes larmes, m’arrache les cheveux, dépéris à petit feu… « Mon pauvre petit bloooooooooog, bouhouhou…. » ^^), et travaille à la remettre sur pied !

Merci à tous qui êtes passés par là de votre patience, et à très vite !

Cette entrée a été publiée dans Autres. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Crevettes makhani – Curry de crevettes au beurre

Ahhh, l’hiver est enfin à nos portes. Avec les températures qui descendent sec et les catalogues de jouets qui arrivent dans les boîtes aux lettres, l’inévitable arrive dans les cours de récré : les discussions sur l’existence du Père Noël. Avec des grands de 9 ans, c’était plutôt facile… Les rares à y croire encore s’y accrochaient tellement que je n’avais pas besoin d’intervenir, ils répondaient tous seuls :
- Mais tu m’embêtes, si j’y crois j’y crois, et tu fais ce que tu veux !

Mais au CP… Ça me sert le coeur de les voir y croire si fort, et de défendre leurs convictions avec tant de ferveur, alors que je sais très bien que tôt ou tard ils s’apercevront qu’ils ont été trop confiants et tellement dupes.
Tiens, pas plus tard qu’hier l’un deux m’a tellement fait rire et émue à la fois…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Crustacés / Fruits de mer, Curry, Inde, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Tofu sauté au romanesco et basilic thaï

Bon, bé oui.
Vraiment désolée pour mes lecteurs carnivores (« Pu*%¨£%#, mais c’est pas vrai qu’elle va nous faire plus rien que du soja ??! ») mais allez, vous remplacerez le tofu par ce que vous voudrez, c’est simple… ^^ Mais à la maison on tend de plus à plus au végétarisme, ces derniers temps. Qui l’eût cru, d’une petite javanaise amoureuse du poulet comme moi ? Pas moi c’est clair, parce que chez moi c’est plutôt genre :
« Mémé, on mange quoi ce soir ?
- Bé, du poulet ma petite fille…
- Et demain midi, tu veux que j’achète quoi ?
- Pourquoi pas du poulet ?
- OK, et alors pour demain soir ?
- Ben achète deux poulets, comme ça c’est plus sûr. »
#nocomment ^^

Alors ils viennent d’où, là, tous les plats veg’ ?? La faute à fille aînée, bien sûr, qui, pour marquer clairement son entrée dans le bel âge de l’adolescence, a montré une volonté inébranlable quant à la suppression de la viande dans son alimentation.

Certains boivent de la bière, veulent un scooter, se mettent à fumer… Mon ado à moi a décidé de mener sa croisade contre les mangeurs de barback. J’exagère car elle n’essaye de persuader absolument personne. Mais justement, cette tranquille et calme résignation m’impressionnent tellement (surtout qu’elle se fait chambrer plus souvent qu’à son tour, par ses copains, par le docteur, par n’importe qui, en fait, qui estime qu’il doit donner son avis !), qu’elle me pousse d’autant plus à ne pas poser de viande sur la table. Je lui ai tant seriner qu’il fallait être déterminée, ne pas se laisser faire… Mon bébé à maman… :’-)

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Thailande, Tofu, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.