Beef and Guinness stew – ragoût de boeuf à la Guinness

L’été dernier, j’ai pour la première fois échangé ma maison avec celle d’un couple d’Irlandais. Cela faisait longtemps qu’on avait envie de tenter l’aventure, avec Doudou, et l’hiver dernier on a finalement sauté le pas et mis un dossier en ligne. Quel dommage qu’on n’ait pas osé avant ! Je ne vous cacherai pas que jusqu’au dernier moment, nous avons parfois eu des petits moments de doute… Et si, une fois la route faite, rien ne nous attendait au bout du chemin ? Pas la moindre voisine prétendument si gentille ? Pas la moindre clé qui ouvre le moindre cottage ? Bien entendu, non seulement nos peurs les plus idiotes n’étaient pas fondées, mais nous avons ramené avec nous des souvenirs inoubliables, uniques à ce genre d’expérience.

Moi, par exemple, autant vous dire que j’ai été ravie de découvrir une étagère pleine de livres de cuisine ! Beaucoup étaient sur la cuisine indienne (un goût prononcé pour les curries que les Irlandais semblent partager avec leurs voisins Anglais !), mais j’ai quand même réussi à débusquer une ou deux vieilleries bien irlandaises. Jugez plutôt :

Pretty cool, huh ?

J’y ai déniché une recette d’Irish stew dont on reparlera… Pour le moment, je sais pas vous, mais je mettrais bien un peu de Guinness dans ma vie pour la réchauffer un peu ^^
Petite recette irlandaise qui va bien, surtout avec ce grand froid qui règne sur la France ces derniers jours. (Vous êtes sous la neige, vous aussi ?)

Beef and Guinness stew

Pour 6 à 8 personnes
1 kg de jarret de boeuf  (j’ai choisi du jarret, on peut prendre d’autres morceaux qui mitonnent bien, de la macreuse, de la palette… ou des morceaux pour sauté du type bourguignon) – 60cl de Guinness (bière brune – soit 2 petites cannettes dont on doit boire une ou deux gorgées pendant la préparation de façon à être bien confortable)  – 50cl de bouillon de boeuf (ou de légumes) – 3 carottes en bâtonnets – 1 oignon émincé – 1 petite boîte de concentré de tomate – 3 cuillères à soupe de farine – 1 petit morceau de sucre – thym, laurier, huile d’olive

- Couper le boeuf en gros cubes, le nettoyer à l’eau claire, bien sécher avec un torchon propre.
- Dans une assiette, verser la farine, l’assaisonner de sel et de poivre et y disposer les morceaux de boeuf : bien les enrober de farine, sans qu’il y ait trop d’excédent (tapoter chaque morceau pour faire tomber la farine en trop).

La farine va former en cuisant sur feu vif une croûte sur la viande, qui gardera bien les jus et rendra votre viande bien moelleuse.


- Préchauffer le four à 150°.
- Dans une grande cocotte en fonte, faire chauffer l’huile d’olive.
- Y faire sauter l’oignon émincé et les carottes en bâtonnets.
- Enlever les légumes lorsqu’ils sont à peine cuits, dorés pour les oignons, reverser un petit peu d’huile d’olive.
- Faire brunir le boeuf sur chaque face.


- Lorsque les morceaux de boeuf sont bien dorés, reverser les oignons et les carottes dans la cocotte, ainsi que le bouillon, la Guinness.
- Verser le concentré de tomates dans un petit bol, ajouter deux cuillères de bouillon et mélanger. Verser cette préparation dans la cocotte également, avec le sucre.
- Ajouter le thym, le laurier, fermer le couvercle et enfourner la cocotte dans votre four chaud.
- Laisser cuire 2 heures minimum.
- A la sortie du four, la viande doit être bien moelleuse, elle se détache toute seule, à la cuillère.

- Si votre sauce n’est pas assez épaisse, prélever un petit bol de sauce, lui ajouter une cuillère à café de maïzena et bien mélanger. Reverser le bol de sauce dans la cocotte, mélanger et  laisser épaissir sur feu moyen quelques minutes (le temps par exemple de dresser les assiettes !). On doit obtenir une sauce généreuse, onctueuse, riche et délicieuse.

Deux façons de déguster (j’ai testé les deux, parce que vous pensez bien qu’avec 1kg de viande, on a mangé dessus pendant 2 repas) :
- en ragoût tout simple, morceaux de boeuf, légumes, sauce, avec de la purée ou des pommes de terre vapeur.
- en cassolettes, en détachant les morceaux de boeuf du bout de la fourchette, avec une purée de pomme de terre maison par-dessus, le tout gratiné deux minutes sous le grill.

En tout cas, si vous choisissez l’option purée, surtout laisser des morceaux de pommes de terre dans la purée. Ne pas hésiter sur le beurre, un peu de lait entier c’est bien aussi…

YUM-MY. Impossible de dire quelle version j’ai préféré.

En tout cas il est resté de la sauce.
Il ne fallait pas la perdre…

C’était pas mal, aussi.
:-P

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordelaise, Calédonienne et Indonésienne. Cuisinière en 3G : "Gourmande, gourmet, goinfre". Bienvenue dans ma cuisine !
Cette entrée a été publiée dans Bœuf / Veau, Cuisine par pays, Irlande, Plats, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Beef and Guinness stew – ragoût de boeuf à la Guinness

  1. J’adore aussi cuisiner à la bière et au cidre. Ta viande est appétissante en cette période de grand froid elle est bienvenue
    Je te souhaite une belle soirée, malgré les températures encore négatives

    Valérie

  2. Virginie B dit :

    Ca a l’air vraiment délicieux!

  3. j’adore !! je le fais avec de la queue de boeuf … c un régal !
    testé aussi avec de la joue de boeuf et de la joue de porc … autant te dire qu’à la maison on est fan : lol
    bisous

  4. Clemence dit :

    ah la la je salive devant toutes ces photos de plat et de recyclage !!

  5. babali dit :

    Si je peux faire une remarque, je pense qu’il y a une légère erreur dans les quantités des ingrédients.
    Tu indiques 60cl de Guinness dont 2 gorgées pour être bien. Que néni, il faut au moins 120 cl, dont quelques centilitres pour la recette ;-)

  6. Patricia dit :

    Ah ben lààààààààà, là c’est de la cuisine de saison !!! ….
    Ca y est, c’est imprimé et je vais chercher de la Guiness dès ma pause d’aujourd’hui pour tester ça demain ou après-demain ! Yum yum !!!

  7. Patricia dit :

    Ah ça c’est du plat de saison qui tient bien au corps !
    Je vais chercher de la Guiness dès ma pause de midi pour tester ça demain ou après-demain !

  8. Floryne dit :

    Humm, ça donne faim!

  9. Véro dit :

    @ Valérie, hmmmm, c’est vrai, la cuisine au cidre aussi, c’est bien bon et réconfortant !
    @ Virginie, ben y a pas de secrets : une bonne vieille recette classique, une vieille cocotte en fonte. Rien de tel !
    @ Cécile en balade, figure-toi que je n’ai jamais cuisiné la queue de boeuf ! Il faudrait que je remédie à cette lacune… Quant à la joue de boeuf, oui, je ne doute pas que ce doit être délicieux mijoté comme ça :)
    @ Clémence, moi aussi je salive en y repensant. Rien que les pâtes avec la sauce, miam…
    @ Babali, si je puis me permettre, tu as un problème d’alcoolisme… ^^ Aux lecteurs qui verraient ce com : il n’y a pas de problème de quantité (même si parfois, ça peut m’arriver), c’est juste Frédéric qui a un souci de désintox ^^Bises monsieur
    @ Patricia, ceci dit la grenade c’est pas fantoche à trouver en plein été :) Et dis, c’est vrai ? T’es allée acheter de la Guinness ce midi ? Et tu es revenu au boulot avec ton pack de 6 sous le bras ??? ^^ (la tête des collègues 0_°)

  10. Marie dit :

    Incroyable je cherchais une recette de bœuf à la Guiness pas plus tard qu’hier ?
    Merci et je vais vite me lancer.

  11. Annou dit :

    Je viens de tester cette recette! C’est délicieux!

  12. Véro dit :

    @ Marie, le hasard fait bien les choses :)
    @ Annou, merci de ce retour si rapide et positif ! C’est très sympa de savoir que des lectrices testent les recettes et les aiment :)

  13. Patricia dit :

    Et ben oui, j’étais allée chercher ma Guiness ! L’avantage c’est que la plupart du temps, je suis seule au bureau, mais j’ai croisé la voisine d’en bas par contre ! Elle a dû se dire que la traduction est un métier bien sympa !!!
    Et sinon, c’est vrai pour la grenade l’été … je te dirai !

  14. mayacook dit :

    Pour nous l’Irlande ça sera sûrement l’été 2013…oui oui je sais on a le temps mais j’ai déjà tellement hâte, l’échange me tente bien. En attendant je vais mettre un peu d’Irlande en cuisine!

  15. Véro dit :

    @ Maya, c’est génial ! Moi je n’avais pas d’attentes particulières par rapport à l’Irlande, mais j’en suis revenue comme tout le monde en revient, totalement sous le charme ! Quand je pense cuisine irlandaise « légèreté » n’est pas le premier mot qui me vient, mais « qu’est-ce que c’est bon ! » oui, en revanche ^^
    Bisous

  16. gracianne dit :

    J;’ai toujours eu envie de faire ca aussi, l’echange, et d’aller gouter la Guinness sur place. Je me souviens des photos de ton voyage, qui m’avait fait rever.
    En attendant, je vais peut-etre finir par craquer sur cette recette qui me tente depuis des annees.

  17. Mistou dit :

    Mais comment j’ai loupé cette recette !!! Pourtant depuis longtemps je viens flaner ici !!! Allez je note la liste des ingrédients et se sera au programme ce week end

  18. Kris dit :

    Bonjour et merci pour ce petit reportage.
    Nous avons dégusté ce plat durant notre séjour en Irlande la semaine passée et cela nous manque déjà !
    La cocotte est actuellement dans le four, wait and see… Cheers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>