Chou braisé aux carottes, saucisse de canard et lardons

C’est une espèce de potée au chou, nan, ce que j’ai bidouillé ?
C’est un vrai fantasme, pour moi, la potée. Le genre de nom de plats que je croisais dans les romans de Zola que j’aimais tant ou ceux de Maupassant, et dont je n’avais aucune idée de la composition. Hyper exotique, à mes yeux : je devinais que ça devait cuire dans un chaudron accroché au-dessus du foyer de la cheminée. Genre Vitalis qui fait à  manger dans « Rémi sans famille ».
Je ne sais toujours pas ce qu’est c’est vraiment, d’ailleurs, une vraie potée au chou !

En tout cas j’adore le chou, et de plus en plus, toutes ses variétés. Même le jadis tant haï chou de Bruxelles me fait aujourd’hui saliver. Pourtant je cuisine rarement ce légume d’hiver plein de flatulences goût.
Alors voilà, par un jour d’hiver morose et froid, je me promenais dans mon supermarché perdu au fond de mon charmant petit village (vous voyez le trou du *** du monde ? Ma maison est juste à droite ^^), et là, soudain, j’aperçois un magnifique chou frisé. Splendide, vert et made in France au milieu des champignons de Hollande et des tomates oranges du Maroc.

Viens par ici mon coco, illico banco.
« J’m'en allons cuisiner une potée« .
Et voici : « My tribute to the potée of the books of my enfance », toujours aussi mysterious en fait (pourquoi je speake in Frenglish ? i don’t know, but ça me feel joasse)

Chou braisé aux carottes, saucisses de canard et lardons

Pour 4 personnes
1/2 chou frisé, coupé en lanières pas trop épaisses – 2 grosses saucisses de canard (6×6, 36, saucisse !) – 2 ou 3 carottes en rondelles – 1 oignon émincé – 100g de lardons – 1 petit verre de vin blanc (10cl) – 1/2 petite boîte de tomates pelées, soit l’équivalent de 2 tomates pelées (l’alliée des cuisinières en hiver, tralalère !) – 1 càs rase de sucre en poudre

- Dans une cocotte en fonte, faire revenir dans de l’huile d’olive 1 oignon émincé.

Petite parenthèse : si vous n’avez pas de cocotte en fonte, il vous en faut une. La mienne est format familial, le modèle avec le creux pour mettre des glaçons : le froid des glaçons au contact du chaud de l’intérieur de la cocotte crée de la condensation, et les gouttes retombent grâce aux petits picots sous le couvercle et arrosent gentiment votre rôti. Mais je n’y mets jamais de glaçons, sauf peut-être les 3 premières fois où je l’ai utilisée, parce que c’est fin pénible ensuite d’enlever l’eau du glaçon fondu.  Et hyper dangereux si on ne l’enlève pas, car l’eau devient bouillante !
Cette cocotte, on me l’a offerte pour notre mariage il y a déjà presque 12 ans (no comment) et elle est comme neuve, sauf qu’elle est bien mieux qu’une neuve, et ça n’est pas près de s’arrêter ! Voilà, donc.
Au pire, utilisez une  sauteuse, mais la cocotte en fonte est une alliée pour la vie. J’ai plus d’amitié pour ma cocotte que pour beaucoup de gens, par exemple… heu non, je donne pas d’exemple… ^^
BREF.

- Faire revenir un oignon émincé, donc.
- Lorsque l’oignon est à peine doré, ajouter les carottes et les faire sauter quelques minutes.
- Ajouter les saucisses de canard coupées en gros tronçons, les faire sauter à leur tour quelques secondes afin qu’elles dorent (je n’en mets que 2 pour 4 parce que j’essaie de réduire notre consommation de viande… à vous de voir…)
- Concasser les tomates (les couper grossièrement), les ajouter dans la cocotte avec une cuillère à soupe rase de sucre et mélanger. Le sucre ôte l’acidité de la tomate, qui dit tomate cuite dit un peu de sucre !
- Déglacer avec le vin blanc, laisser l’alcool s’évaporer quelques secondes. Cette opération d’évaporage est essentielle si on ne veut pas avoir un goût un peu acide de vinasse berk.
- Ajouter les lanières de chou, saler (un tout petit peu car lardons + saucisses = déjà un salé), poivrer généreusement.
- Bien mélanger, couvrir, puis laisser mijoter à feu doux pendant 40 minutes à 1h. La fourchette de temps peut vous paraître énorme, mais tout dépend aussi de la consistance que l’on aime pour son chou. Moi je l’aime aussi bien encore un peu croquant (donc une 40taine de minutes de cuisson, avec un peu de jus) que bien fondant (donc 1heure, ou réchauffé le lendemain).

Et voilà !


Servir avec du bon riz chaud (ben oui, on ne se refait pas), du piment, et c’est GÉ-NI-AL.
Désolée à mes lecteurs qui viennent ici en quête de recettes asiatico-pacifiques, sans doute cela ne vous paraît pas très exotique, mais pour moi ça l’est à donf ^^
Et oui, je sais, on dit pas « évaporage », on dit « évaporitude ».
J’suis maîtesse, quand même.

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordelaise, Calédonienne et Indonésienne. Cuisinière en 3G : "Gourmande, gourmet, goinfre". Bienvenue dans ma cuisine !
Cette entrée a été publiée dans Canard, Cuisine par pays, Douce France, Légumes, Plats, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Chou braisé aux carottes, saucisse de canard et lardons

  1. Aux 3 viandes, voilà qui est généreux
    Je te souhaite une belle après midi
    Valérie.

    @ Valérie : en fait il n’y a que deux viandes : le canard, et les lardons :)

  2. Neaira dit :

    t’es pas très loin de la potée traditionnelle là !
    en tout cas j’adore! en ce moment c’est typiquement le genre de plat du dimanche pour se retrouver en famille !
    (et promis la cocotte en fonte je vais en acheter une ^^)

  3. CrispX dit :

    J’adooore le chou braisé. Je ne le cuisine pas car ma belle mère s’en sort à merveille lol mais le tient à l’air extra.

  4. Patricia dit :

    Mmh, ça me fait penser aux plats de mon chéri. Il adore cuisiner le chou et dès que l’hiver pointe le bout de son nez et que les choux sont là, il en cuisine beaucoup façon potée comme ton plat. J’m'en va donc lui donner ta recette car il va beaucoup aimer et moi aussi par la même occasion !
    « Petite parenthèse : si vous n’avez pas de cocotte en fonte, il vous en faut une. » Je sais pas pourquoi je me suis sentie un peu visée ;)
    Mais tu as raison, une bonne cocotte en fonte, c’est pour la vie. Dans la cuisine de ma Maman au Bénin, toutes les grosses casseroles et marmites sont en fonte. C’est impensable de cuisiner certains plats avec autre chose.
    Ca fait des années que je me dis qu’il faut qu’on s’en prenne une, on va finir par le faire.

  5. Celia dit :

    Ben moi, ma maison elle est juste à gauche du trou du *** du monde et j’ai pas trouvé de saucisses de canard. It’s not fair !

  6. gracianne dit :

    Pas sure que ce soit une potee, mais on s’en fout, ca a l’air tres bon. Et completement d’accord avec toi pour la cocotte, achetez la, il vous en faut une, mais passez vous des glacons :)

  7. Véro dit :

    @ Neaira, oui, parfait pour réunir la famille autour de la table… J’espère que ma cocotte et moi, on continuera de faire ça encore longtemps, même quand les filles seront grandes… :’-)
    @ CrispX, ahhhh, ça a du bon, les belles-mamans ;)
    @ Patricia, en fait j’avais commencé à rédiger cette recette avant d’avoir ton commentaire sur ton absence de cocotte en fonte, mais disons que je remets une couche ! ^^Il t’en FAUT vraiment une… Et le mieux, c’est que plus tu cuisines avec, meilleurs tes plats sont ! Ma grand-mère à moi elle a un wok en fonte, le truc qui est calotté à mort depuis le temps, qui pèse trois tonnes. Je crois que c’est à cause de lui que mes plats ne sont pas tout à fait aussi bon que ceux de ma Mémé :’-)
    @ Celia, ben alors ?! « C’est trop pinzuste ! » ^^Avec de la Toulouse, ça doit être bon aussi… Ou de la Morteau ! Ou pourquoi pas avec de la saucisse fumée ? Tu ne t’es pas laissée arrêter par ça, je parie :)
    @ Gracianne, ouais, je pense que ce modèle ne doit même plus exister ^^ J’aurais préféré un modèle classique avec la poignée noire en haut du couvercle, mais quand on t’offre une Le Creuset modèle familial, tu fais pas de chichis :-)

  8. fefe08 dit :

    quelle type de lardons utilisez-vous

    fumés ou natures

    merci

  9. Véro dit :

    @ fefeo8 : j’utilise des lardons fumés, en général. Mais on peut en utiliser des natures si on préfère !

  10. fefe08 dit :

    Merci de ta réponse aussi rapide, je l’ ai fait hier soir avec des choux de Bruxelles, extra, super fondant et le goût fort du chou complètement disparu. merci bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 − deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>