Salade de boeuf thaï tiède, porc au poivre et à la coriandre – Petits plats thaïs et fin d’année

 

C’est incroyable ce que l’année a filé à toute allure…
J’ai l’impression de n’avoir passé que trois ou quatre mois avec eux… Pourtant, si je regarde les photos de début d’année, ils ont drôlement grandi, tous, sans que je m’en rende compte. Leur visage s’est allongé, ils ont perdu leur côté bébé dodu. Leur écriture s’est affinée, leurs cahiers sont plus propres, l’orthographe est plus soignée…
A présent le temps est venu de passer le flambeau. Juste le temps de leur dire que je suis fière du travail qu’ils ont fourni, de leur dire de faire attention à rester de gentils gosses…
Et ils partent, avec leurs mines ravies, leurs bisous, leurs bouquets, leurs paquets cadeaux. Certains pleurent, et me confient en hoquetant que « J’aurais v-v-v-oulu r-r-rester a-a-avec-c-c t-t-toi !!!! ».

D’autres au contraire oublient de me dire au revoir et filent comme le vent pour ne pas louper une miette des vacances…
Je les reverrai l’an prochain, dans la cour, et les premiers jours ils me souriront, et continueront de m’appeler « Maîtresse ». Mais très vite, ils oublieront, et je deviendrai une des adultes de l’école, qui surveille la cour, et qu’on appelle « Madame ».

Bon, ben je vais quand même pas pleurer…
Déjà qu’ils ont failli m’avoir lorsque je suis rentrée dans la classe, qu’ils étaient tous cachés sous les bureaux, et qu’ils sont sortis en sautant et en hurlant « Surpriiiiise !!« . Et au tableau il y avait plein de petits mots gentils, et leur prénom, signés à la craie…
Bouhhh…

Finalement quand j’y pense, je préfère la rentrée à la fin d’année…
Vous  me le rappellerez aux alentours du 1er septembre?? :-)

Ainsi donc, le temps des vacances est venu. Il faut s’en réjouir, tout de même !!
Le temps de rattraper un peu de retard sur ce blog, qui a été largement délaissé ces derniers temps ! Cap sur laThaïlande…
J’ai craqué récemment sur le magnifique « Thaïlande – Saveur du bout du monde« .
J’avais déjà eu un véritable coup de coeur pour le numéro sur l’Inde, pour ses photos, pour ses listes d’ingrédients authentiques, pour ses explications claires, et surtout pour l’ambiance générale, qui nous plonge dans le pays dès la première page.
A cause de Marie qui m’a incitée à la débauche, ben voilà…

Salade thaï au boeuf tiède

Pour 4 personnes
300g de boeuf (poire, bifteck) – 2 cuillères à soupe de nuoc mam (aussi appelé sauce de poisson ou nam pla) – 3 cuillères à soupe de jus de citron vert – 3 cuillère à soupe de sucre de canne –  3 échalotes – 1 cuillère à café de piment grillés – 1 petit bouquet de coriandre fraîche – feuilles de menthe – laitue

- Mettre la viande à mariner dans un peu de sauce de soja et de l’huile de sésame (2 cuillères à soupe de chaque). Laisser mariner pendant 1 heure au minimum (la marinade peut se faire la veille).

- Préparer la sauce: mélanger le citron vert, le nuoc mam, le sucre, et le piment. Cette sauce est un subtil équilibre entre l’acidité du citron, le salé de la sauce de poisson, le sucré. A vous d’ajuster en fonction de vos goûts !
- Emincé la coriandre finement, l’ajouter à la sauce.
- Préparer la salade, agrémentée d’échalotes, de feuilles de menthe et d’un peu plus de coriandre (pour les amoureux de ce goût tonique et vert)
.
- Faire griller votre morceau de boeuf, 5 minutes sur chaque face.
- Sortir la viande du feu (elle doit encore être rosée, mais cela dépend de vos goûts !), la laisser reposer quelques instants.
- Trancher la viande en fines lamelles biseautées.
- Assaisonner la viande avec la sauce à la coriandre, bien mélanger.
- Dans les assiettes, disposer des feuilles de laitue, de la viande assaisonnée, de l’échalote émincée finement.
- Servir avec du bon riz chaud.

Et voilà !

Cette salade peut très bien être agrémentée d’autres crudités : concombres, tomates, carottes rapées…

Et puis tiens, je suis d’humeur prolixe, un autre petit plat… c’est la fête aujourd’hui !

Porc sauté à l’ail et au poivre (et à la coriandre ! Je précise parce que je sais que certains détestent…)
Pour 4 personnes
1 beau filet mignon de porc, coupé en fines lamelles – 1 cuillère café et demi de poivre noir – 4 gousses d’ail – une belle poignée de racines de coriandre – 3 càs d’huile d’arachide- 1 càs de nuoc mam – 1 càs de sauce de soja – 1 càc de sucre de palme

- Dans un pilon, écraser les racines de coriandre et l’ail jusqu’à obtenir une pâte relativement homogène.
- Y ajouter le poivre concassé (directement du moulin pour moi).


- Dans un grand wok, faire chauffer de l’huile (je rappelle au passage que j’utilise de l’huile d’arachide car elle supporte bien les très hautes températures du wok…).
- Faire sauter la pâte à l’ail et à la coriandre pendant 1 à 2 minutes, jusqu’à ce que l’ail soit légèrement doré.
- Ajouter la viande et faire sauter sur feu très vif pendant 2 à 3 minutes.
- Ajouter le nuoc mam, la sauce soja et le sucre dans le wok.
- Laisser cuire encore 5 minutes, afin que la viande brunisse.

Et voilà !

Encore une fois, servir avec du bon riz chaud…
Je sais bien que c’est toujours pareil, mais moi j’AIME le bon riz chaud… Pour moi l’odeur qui s’échappe de ma marmite à riz quand je l’ouvre, c’est comme de fourrer mon nez dans la mie d’une bonne tranche de pain chaud et odorant…
Question de culture, sûrement… :-)

En ce qui concerne la coriandre, si vous vous demandez: « Mais pourquoi les racines?? » eh bien voilà les conclusions auxquelles je suis arrivée: premièrement la saveur est plus entêtante que celle des feuilles. Ensuite, elles se comportent mieux à la cuisson que les feuilles qui se flétrissent et perdent de leur goût si on les laisse mijoter un tant soit peu. En gros, utiliser les racines permet de garder très présente la saveur de la coriandre fraîche, donc à réserver aux amateurs !

Moi qui suis très amie avec la coriandre fraîche, je me suis régalée avec ce plat, et j’ai été très étonnée, car Doudou et les filles ont adoré également ! Pourtant l’ail et la coriandre donnait un côté très tonique au plat, presque piquant, mais ils ont vidé le wok…

Et pour finir…
Pour mes vieux jours… et pour donner raison à ceux qui disent que nos blogs sont
« un mixage parfois pathétique de la fiche-cuisine et du journal intime » (ouh là, ça gicle sec dans la blogo-miam, allez lire la page 34, c’est assez drôle!!! munissez-vous de votre sens de l’auto-dérision ! :-D )

Une maîtresse gâtée pourrie…

 

 


Mais qui leur a dit ???? hahaha

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Bœuf / Veau, Plats, Porc, Thailande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Salade de boeuf thaï tiède, porc au poivre et à la coriandre – Petits plats thaïs et fin d’année

  1. Oubi dit :

    Bonjour
    Permettez moi de vous demandez si vous voudriez bien me vendre votre livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>