Seua Rong Haï – les Larmes du Tigre

Eh oui, forcément… désolée mais depuis l’atelier avec Moo je suis de nouveau dans une grosse phase mono-maniaque de plats thaïlandais !!!
Pour aujourd’hui, une petite recette de boeuf qui fera le plus grand des plaisirs aux hommes de votre vie, mais à vous aussi les filles ! Saveurs aigre-douce d’Asie, viande tendre, goût de grillé qui appelle les beaux jours… C’est le plat phare dans beaucoup de restaurants thaïs, et c’est bien normal car c’est succulent. Et si vous en avez envie, là de suite, et que vous ne pouvez pas vous mettre aux fourneaux, vous savez où il vous reste à aller déjeuner ! ^^ On vous y racontera que, comme dit la légende, ce plat est si bon que le tigre pleure pour en avoir encore…
Recette délicieuse ET diététique au possible. J’ai même envie de dire que c’est quasiment Dukan, cette recette !
Ohla, on se calme, pas taper !!! :-)

Sua Rong Haï – Les Larmes du Tigre, qui sont tellement bonnes qu’elles font pleurer les filles de reconnaissance car c’est bon pour le régime

Pour la grillade : 4 beaux filets de boeuf (1 par personne, donc ^^ Merci Laclo de m’avoir fait repérer la boulette) – 2 cuillères à soupe de sauce de soja claire – 1 cuillère à soupe de miel – poivre

Pour la sauce et le dressage : 1 petit bouquet de coriandre fraîche, 1 petite botte de ciboule (ou ciboulette à défaut) – sauce nam pla (ou nuoc mam ou sauce de poisson) – le jus d’un citron vert – 1 gousse d’ail écrasée – sucre en poudre – 2 cuillère à soupe de poudre de riz grillé  (recette ici, clic !) –  piment oiseau (débarrassé de ses graines si on veut quelque chose d’un peu plus doux :-) )

- Mélanger la sauce de soja claire de la marinade avec le miel, le poivre.
- Mettre les filets de boeuf à mariner dans cette sauce pendant le reste de la préparation de la recette.


- Prendre la moitié du bouquet de coriandre et hacher les herbes finement.
- Dans un bol, verser 2 cuillères à soupe de nam pla, 3 cuillères à soupe de jus de citron vert, 2 cuillères à soupe de sucre en poudre et 2 cuillères à soupe d’eau. Ajouter la coriandre hachée, l’ail écrasée, des paillettes de piment à volonté et bien mélanger. Laisser reposer pour que le sucre fonde bien et que les saveurs se mélangent.

- Ciseler grossièrement la ciboule, détacher les feuilles de coriandre restant.
- Pour les amateurs, préparer des petites coupelles de rondelles de piment oiseau rouge.
- Lorsque les herbes, la sauce sont prêtes, que le riz est chaud et fumant (^^), allumer le grill.


- Faire griller les filets de boeuf selon vos goûts (bleu, saignant ou à point).
- Lorsqu’elle est cuite selon vos goûts, disposer la viande sur une planche en bois.
- Découper la viande en fines lamelles, puis dresser dans l’assiette à l’aide d’une spatule pour ne pas défaire le filet découpé.
- Arroser de sauce, parsemer de la poudre de riz grillé et ajouter un petit rab de sauce dans un petit ramequin pour les gourmands.

Et voilà !


Servir, il va de soi, avec du riz chaud, du piment en rab, de la salade (laitue, julienne de carottes ou de concombres ou les deux)… enfin c’est vous qui voyez. Je connais une gourmande qui y mettrait bien des frites, n’est-ce pas Bergeou ? ^^

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Bœuf / Veau, Cuisine par pays, Plats, Thailande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Seua Rong Haï – les Larmes du Tigre

  1. Que d’excellentes saveurs parfumées
    à déguster en bord de mer
    Je te souhaite un agréable lundi
    Valérie.

  2. Andréa dit :

    mmmh ça donne envie, et pourtant je ne suis pas trop viande :) tu nous gâtes avec tant de bonnes recettes, ne t’arrêtes pas sur ta lancée !
    bonne journée

  3. Laclo dit :

    Peut être y a t-il une légère correction à effectuer ? :

    « 4 beaux filets de boeuf par personne »

    ;)

    PS: ça a l’air délicieux !!!!

  4. Clémence dit :

    J’attend la recette de poudre de riz grillé avec impatience car ce plat a l’air délicieux !

  5. Véro dit :

    @ D’ailleurs Valérie je vois très bien la même sauce et les mêmes herbes sur une langouste grillée, tant qu’à être au bord de mer ! ^^ Bonne semaine à toi
    @ Merci Andréa, j’avoue que je me gâte aussi, pas mal :-)
    @ Laclo, ah ben oui, de toute évidence l’auteur a fait preuve d’une petite confusion de l’esprit !!! ^^ Je corrige, merci de me le faire remarquer.
    @ Clémence, c’est le prochain billet, promis ! :-)

  6. Babali dit :

    Moi, je pleure de ne pas pouvoir gouter ce plat … j’ai beau lécher mon écran, rien n’y fait, aucun goût !

  7. Audrey dit :

    J’ai adoré ce plat ! Merci pour la recette j’ai fait le plein chez Eurasie j’ai tout pour le faire :-)

  8. Poema dit :

    J’en bave, je crois que cette recette va rejoindre la liste des « à faire très rapidement ». Vite la recette de la poudre de riz grillé !!! ;)

  9. Mariposa dit :

    J’adooore ce plat et je me rends compte qu’il est tout simple à faire !!! Youpiiiiiiiiii !!!

  10. Lucile dit :

    Alors quoi? Ce plat qui me fait rêver chaque fois que je vais au resto et qui est tellement merveilleux avec toutes ses saveurs… C’est juste aussi facile que ça?? Je suis limite frustrée là… Savoir que je me suis privée si longtemps… Et ne pas avoir de filet de boeuf dans le frigo…

  11. Babali dit :

    Au secours vero !! J’en fais quoi de la poudre de riz ?

  12. Véro dit :

    @ Babali, l’idée c’est que cette poudre apporte 1) du croquant, 2) un goût de grillé. Donc soit on la met sur des choses très moelleuses pour apporter de la consistance, soit on la met où on veut pour le goût « noisettes grillées » version Asie.
    Des idées pour utiliser la poudre de riz, donc :
    - sur les larmes du tigre : http://www.cuisinemetisse.com/plats/seua-rong-hai-les-larmes-du-tigre/
    - dans un tartare de boeuf à l’asiat (assaisonné avec de la sauce de poisson, citron vert, sucre, coriandre fraîche, ciboulette)
    - sur une salade de crevette et petits légumes genre germes de soja, poivron (et tu assaisonnes avec la même sauce que pour la yam polamai : http://www.cuisinemetisse.com/entrees/yam-polamai-salade-thaie-au-poulet-crevettes-et-fruits-frais/)
    - dans un pho (ou autre soupe, pour le goût de grillé) : http://www.cuisinemetisse.com/cuisine-par-pays/vietnam/pho-au-boeuf-soupe-vietnamienne/
    - salade aux miettes de canard :http://www.cuisinemetisse.com/entrees/salade-de-miettes-de-canard-epicees/
    Bon appétit ! :-)

  13. Lilys dit :

    Je vais m’y mettre ! je connais régulierement des phases mono-maniaques de cuisine du monde entier. Ce mot est une chouette invention

  14. Catherine dit :

    Merci pour cette délicieuse recette !

  15. Gigi dit :

    Bonjour
    J’ai tenté de réaliser cette recette, mais il manque les quantités pour la sauce. Combien faut il mettre de nuoc mam ? Combien de sucre ? D’avance je vous remercie

  16. Véro dit :

    Mais si Gigi, les quantités sont dans la recette :
    « Dans un bol, verser 2 cuillère à soupe de nam pla, 3 cuillères à soupe de jus de citron vert, 2 cuillère à soupe de sucre en poudre et 2 cuillères à soupe d’eau. »
    Voilà ! :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit + = 13

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>