Archives par mot-clef : cheesecake

All berry cheesecake – Cheesecake aux fruits rouges

Dernière petite recette faite cet été (ensuite je vous emmène en Irlande :) )

Ca faisait assez longtemps que je n’avais pas fait un bon cheesecake bien crémeux ! J’en ai essayé beaucoup, des recettes, mais là ça y est, je crois que je vais rester sur cette formule parfaite, trouvée dans mon Delicious du mois dernier : fromage frais + mascarpone + oeufs + un peu de Maïzena. Un cheesecake frais, crémeux, pas trop lourd, qui devient légèrement mousseux si on le laisse assez reposer. Assez proche de la recette de Junior’s, mais un peu moins lourd quand même (pas de crème fraîche !).
Miaaaam…
En plus avec les jolies mûres de mon jardin, chaque année je m’émerveille toujours autant de les cueillir.
… Soupir… Il en restait quelques parts mais elles sont restées dans le frigo d’Audrey !  Dommage… :-)

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Brunchs, Desserts, Entremets, Gâteaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Junior’s cheesecake – the recipe ! La recette du NYC cheesecake made in Junior’s !

Je vous avais dit qu’on n’avait plus faim, et qu’on n’a pas pu en prendre pour le dessert
Mais vous ne croyez quand même pas que c’était une raison suffisante pour ne pas en manger… du tout !!!???
Mais, vous me connaissez UN TOUT PETIT PEU, ou quoi ???
On a pris à emporter, bien entendu !

 

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Autres, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Cheesecake choco-poire-caramel

Dans toutes les histoires d’amour, un danger rôde toujours… Celui d’un jour se lasser, d’un jour être en overdose de l’autre.

C’est ce qui est arrivé cette année entre moi et lui…
Lui, le cheesecake…
Moi qui l’aimais d’un amour passionné, moi qui n’avais de cesse de toujours le redécouvrir, paré de saveurs toujours renouvelées, voilà qu’un jour moi l’amoureuse transie je n’étais qu’à un pas de la haine…

La seule solution avant d’en arriver à se détester: l’infidèlité… Je l’ai trompé à tours de spatules avec tout ce qui me passait par la tête: macarons, pâtes feuilletées, scones, fondants de toutes sortes, coulants indécents…

Mais comme dans toute histoire d’amour, c’était sans compter sur l’étincelle… Celle qui m’attendait patiemment au détour d’un rayon d’hypermarché espagnol, et qui allait rallumer la flamme entre nous…

Le Philadelphia…
Complice langoureux de notre fusionnel amour…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Brunchs, Gâteaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Cheesecake de fille à la framboise (sous la neige et sans cuisson)

Z’avez vu un peu ce joli décor???
La photo ci-contre n’est pas un montage, c’est bel et bien mon jardin que vous voyez derrière le Cheesecake de fille pour Ellie… (un cheesecake concocté pour Ellie de Tambouille et Pistouille).

Une tempête de neige, mesdames et messieurs, pour le jour de mes trente ans… rien que ça !
Deux jours un peu hors du temps, presque coupés du monde…
24 heures sans électricité, c’est à dire sans chauffage (:-S), sans télé, sans ordi, sans bouilloire (la buveuse de thé a souffert…). De quoi se prendre pour une héroïne de Barjavel!! Ca n’a duré que le temps d’une journée (heureusement, parce que 17° dans la maison, ça commence à être vraiment limite pour une frileuse comme moi…).

C’est toujours une surprise incroyable pour moi la neige… Surtout les bruits si différents qui l’accompagne… La neige rend tout mat, sans écho, les sons étouffés de nos voix, le crissement que fait la neige sous nos pas, le silence inhabituel de la maison (pas de bruits de frigo, ni de musique..)
Etrange univers!

Et à l’école (quand enfin j’y arrive!), une vingtaine de gamins éberlués par la grande cour vide et blanche… Quelle aubaine incroyable, l’école rien que pour jouer et faire des batailles de neige!!

Enfin voilà, un petit cheesecake aux framboises, et je file jouer dans la neige !

Cheesecake de fille à la framboise
(sans cuisson)

- 200g de biscuits Digestives
- 100g de beurre salé
- 300g de fromage frais type Philadelphia (ou Saint Morêt)
- 250g de Mascarpone
- 20 cl de crème fleurette liquide entière (pas de light, hein, hé, ho!!)
- 2 g d’agar agar en poudre (1 càc bien pleine)
- 70 g de sucre en poudre
- framboises à profusion (fraîches ou surgelées)
- petites billes en chocolat pour frimer

La base :
- Ecraser les biscuits avec un petit pilon et réduire en miettes (pas en poudre).
- Faire fondre le beurre, et l’ajouter aux miettes.

- Tapisser le fond d’un moule à charnières de ces miettes (tapisser le moule de papier sulfu avant si vous êtes prévoyante, sinon faites comme moi, ne faites rien…)
- Laisser refroidir au frigo le temps de préparer l’appareil.

L’appareil :

Dans un saladier, mélanger le mascarpone, le fromage frais et le sucre.
Fouetter la crème liquide pour qu’elle monte, puis l’ajouter aux fromages.
Dans une petite casserole, faire chauffer un petit fond d’eau, ajouter l’agar agar et laisser épaissir.
Lorsque le mélange a épaissi, éteindre le feu et laisser refroidir en remuant.
Ajouter l’agar agar refroidi à la préparation et bien mélanger.

Montage :
Verser la moitié de l’appareil sur la base de biscuits durcie.
- Disposer des framboises sur cette première moitié (j’ai entièrement recouvert de fruits, pour qu’il y en ait bien partout)
- Verser le reste de l’appareil, lisser à la spatule et mettre au frais plusieurs heures (toute la nuit).

- Le lendemain, démouler délicatement (au besoin, passer une lame de couteau tout autour avant d’ouvrir les charnières.
- Décorer en utilisant des petites perles en chocolat brillant.
- Disposer de jolies framboises tout autour, c’est beau, c’est rose, c’est pulpeux

Et voilà !


PS: vous allez dire que je suis une utopiste avec mes chartes, mais je préfèrerais qu’ils se battent réellement contre des moulins… La charte du canal Saint Martin, des Enfants de Don Quichotte est là…

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Gâteaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

KKVKVK #12 – Le Spice’n Toffee Cheesecake – épices, caramel et beurre aux pépites de sel

« Bon, alors, les fournitures de Louloute n°1, c’est bon… La serviette de cantine de Louloute n°2, OK… Ahhh! J’ai oublié les boîtes de Kleenex pour la maîtresse! …  Heu, mes progressions pour la première période… Pas trop OK, ouh la, faut que j’me mette au boulot… Hein??? Mais pourquoi je me retrouve avec 38 cahiers de travaux pratiques grands formats, moi? C’est des petits qu’il me fallait… Bon… Purée, qu’il fait chaud alors qu’on a eu mauvais temps jusqu’à la reprise!!! *£%$%£µ!! Ok, du calme…  Doudou, j’oublie un truc, c’est quoi?? … Alors, mes cahiers du jour sont prêts… Le chèque pour la cantine, c’est bon, faut qu’j'en fasse un pour la garderie… Mais qu’est-ce que j’oublie, Marie, tu vois pas ce que Maman a pu oublier de faire??? Heu, tes pantalons sont trop courts??? Oui, promis, on va aller faire du shopping… Avec ta petite soeur, on va bien se poiler… Y a plus rien à manger? Bon, j’irai faire des courses dès que j’aurai un peu avancé le repassage… Tiens, faut pas que j’oublie d’acheter …combien d’étiquettes, déjà? 26 élèves fois 4 cahiers… Mais bon sang de bois, j’suis sûre qu’y un truc que j’ou… SABRE DE BOIS!!!!! Le KIKIIIIII!!!!!!!! »

Je vous passe les détails de la fièvreuse revue d’idées (revue très fièvreuse… Le cheesecake, pour moi c’est du sérieux!!). En me concentrant plus qu’un tube de tomate, l’idée a jailli: « Epices« , ça ne pouvait pas être autre chose… Hmmm, gingembre, cannelle, anis étoilé… Et là-dessus, du caramel, une douceur bien sucrée pour compléter les épices…  Et pourquoi pas une pointe d’amande? Hmmm, je l’ai dégusté avant même de l’avoir fait, ce Spice’n Toffee Cheesecake…

Il n’a pas été facile de choisir entre les multitudes de version qui existent: cuisson ou pas? Blancs battus ou pas? 2 oeufs ou 5? Ricotta ou St Morêt? Plutôt cheese ou plutôt cake?
Et finalement, c’est San ma meilleure amie qui m’a fait choisir cette version très « cake », chargée en oeufs (j’le dis tout de suite, comme ça personne ne fera « HHHaaan!! Tout ça?? » ), du cheesecake qui restera célèbre pour les hauteurs époustouflantes qu’il a atteintes (pas de « Plofff » désespérant à la sortie du four!) et pour sa promotion au rang de « THE » cheesecake par San. Quant à moi, je lui donne le noble titre de « Best Cheesecake plutôt cake », en attendant de trouver le »Best Cheesecake plutôt cheese »… Les cheesecakes addicts me comprendront… ;-) .
J’ai choisi le Kiri plutôt que le St Morêt ou les Carrés Frais, parce qu’après avoir fait ma cure de Philadelphia, j’ai décrété que c’était le Kiri le plus proche… (mais je sais que la polémique fait rage à ce sujet!)

Spice’n Toffee Cheesecake – épices, caramel et beurre aux pépites de sel
- 500g de Kiri (ça fait 27 portions à déballer, merci M. Kiri de bien vouloir créer un format plus adapté…)
- 3 belles càs de Mascarpone pour l’onctuosité
- 150g de sucre + 50g pour serrer les blancs d’oeufs.
- 7 oeufs (j’vous avais prévenus…)
- 2 càs rases de farine
- 2 càs rases de fécule de pomme de terre
- 1 belle càs d’extrait d’amande amère
- de la cannelle en poudre
- du gingembre en poudre
- de la confiture de lait (toute prête ou faite soit même) et 1 ou 2 càs de crème liquide

Pour la base: -quelques tranches de pain d’épices au miel (j’ai pris 6 tranches d’un pain d’épices du commerce… On peut pousser le vice jusqu’à faire son pain soit même, j’imagine!)
- environ 70 g de beurre demi-sel avec gros grains de sel (ou beurre doux + pépites de sel de guérande)

Préparer la base: – émietter à la main les tranches de pain d épices dont on aura ôté les bords (j’aime pas le petit goût cramé)
- Faire fondre le beurre au micro-ondes et le verser sur les miettes de pain d’épices.
- Tapisser le fond d’un moule à charnières à bords hauts avec cette préparation (j’ai pris un moule de  22cm de diamètre)
- Faire cuire cette base dans le four préchauffé à 180° pendant 5 mn. Sortir du four et laisser refroidir.

Pour la crème – Battre le kiri et le mascarpone au batteur électrique jusqu’à ce que les deux soient bien mélangés et bien lisses.
- Ajouter les jaunes d’oeufs, les 150g de sucre, l’amande amère et le gingembre en poudre, continuer de battre.
- Ajouter la fécule et la farine et mélanger au fouet (pas au batteur électrique, mais ne me demandez pas pourquoi!).
- Battre les blancs en neige ferme, en ajoutant à la fin les 50g de sucre (les blancs seront bien lisses et brillants, bien serrés).
- Ajouter les blancs à l’appareil à la maryse, en soulevant bien la pâte.
- Verser l’appareil sur la base refroidie, et enfourner  pendant 45 mn à 140°.
- Laisser le cheesecake refroidir avant de le mettre au frigo, et le laisser reposer quelques heures (à vous de voir en fonction de votre niveau de gourmandise et de patience… ;-) )

Pour le caramel. Délayer la confiture de lait avec un peu de crème liquide, et la parfumer avec de la cannelle. C’est tout!

Et voilà!

Impressions??? Haaa…..
Les pépites de sel dans la croûte de pain d’épices sont ma petite « Bonne idée du mois », c’est tout simplement fantastique de tomber sur ces petites pépites qui croquent sous la dent, et qui relèvent le goût de l’ensemble à merveille…
La texture est très aérée, légère, et on en mangerait sans faim, sans fin…
Le gingembre ne se sent pas trop de prime abord, mais se rappelle à nos papilles en fin de bouchées, en laissant une agréable petite piqûre sur la langue… La prochaine fois, j’en mettrai peut être un peu plus (je n’ai mis qu’1 càs), ou peut-être même oserai-je le gingembre frais râpé… Pour les amateurs…
L’amande ne se sentait pas trop, doses à doubler!

J’ai déjà en tête une autre version de ce délice, avec à la place de la confiture de lait des cerises cuites dans un peu de marsala ou d’amaretto… Ca devrait être pas mal, ça, nan?? :-P

PS: pour la photo du Kiki, qu’est-ce que vous en dites??
PS2: Merci ma San! (oui, oui, vous pouvez lui dire merci, aussi…)
PS3: Bon anniversaire ma Ti Mioune!!!

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Gâteaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Cheesecake citron

Pour cette recette (que je ne tiens évidemment pas de ma grand-mère!!), je me suis inspirée du petit livre « Cheesecake » (comme il porte bien son nom…) paru chez Marabout.
Pour le biscuit, j’ai choisi un mélange de Sprits et de Speculoos (à peu près 50g de chaque): j’adore le petit goût particulier des Speculoos, mais je trouve que quand il y en a trop, il y en a trop. J’écrase les biscuits en laissant quand même des grosses miettes, et je les mélange à 50g de beurre fondu.
La base est cuite 10mn à 180°, puis mise à refroidir.

Dans un deuxième temps, mélanger les préparations laitières (pour ce cheesecake, j’ai choisi un pot de Mascarpone, et un de brousse, mais on peut jouer avec le fromage blanc, le fromage frais type St Moret, la ricotta… Il en faut à peu près 600g en tout). Battre jusqu’à ce que la préparation soit bien lisse. Ensuite,  ajouter: 100g de sucre, le zeste d’un citron non traité, et trois jaunes d’oeufs. Battre les blancs en neige, puis  les incorporer à la pâte. Finir en ajoutant de la crème fraîche, 2 grosses càs.
Verser la pâte sur la base biscuitée, puis mettre dans le four préchauffé à 200°. Au bout d’un quart d’heure, réduire la température à 100°, et laisser cuire une heure.
Une fois refroidi, badigeonner le cheesecake de lemon curd (on en trouvait difficilement dans les grandes surfaces il y a quelques années, mais cela on peut maintenant en acheter dans le rayon « produits du monde » des hypers.)
Et enfin, après avoir eu la patience de le laisser refroidir quelques heures… Miam!! Se régaler!

Je plaçais de grands espoirs dans mes oeufs battus en neige, car la fois d’avant, je les avais incorporé sans les monter, et mon cheesecake (même s’il était délicieux), était plutôt raplapla, pas mousseux et aéré. Avec les oeufs battus: « Ô, miracle! » la pâte double de volume dans le four, elle prend un magnifique petit look gonflé et… pouf!! retombe à la fin de la cuisson!!! Le résultat reste sympathique et onctueux, mais si quelqu’un a un truc, je prends!

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Gâteaux, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.