Archives par mot-clef : pancakes

Une courge s’est gaufrée dans mes pancakes – Part 2: les pancakes à la courge butternut

 

Chose promise chose dûe.

Après les gaufres à la courge, voici mes pancakes à la courge, accompagnés d’une pensée émue et pleine de réconfort pour ceux de mes amis ou collègues qui n’ont pas encore récupéré d’électricité, qui ont froid, qui vont de droite à gauche pour prendre des douches chaudes, qui vivent à la bougie dès 18 heures passées… Et croyez-moi, la vie à la bougie ce n’est pas du tout aussi romantique que ce qu’on croit ! D’abord ça ne chauffe pas du tout la pièce, une bougie… Vous pouvez grelotter autant que vous voulez, elle vous regardera de son joli oeil chancelant mais elle n’y fera rien ! Et puis impossible de lire… Même les jeux de société c’est dur à la bougie, moyen garanti pour perdre 5/10ème à chaque oeil.

Un avantage: les enfants peuvent jouer à être Harry Potter, et faire semblant de se promener dans Hogwarts à la recherche d’un objet incroyable comme un livre hurleur ou d’une salle magique cachée, bougie à la main, atmosphère glaciale et gloomy comme il faut… Il ne leur manquerait qu’une Invisibility Cloak, mais mes filles ont une mère un peu péniblos qui a refusé catégoriquement qu’elles jouent sous un drap avec une bougie chacune à la main… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Brunchs, Grignotages, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

English pancakes – Breakfast of the world, part 2

Bon, ça y est, le marathon 24 (twen’y fourr, allllllriiiight!!!!) est fini… 
Je suis triste comme tout parce que j’adorais Tony Almeida… et puis surtout triste de voir qu’une nuit de ce genre laisse des marques sur mon visage qui n’y étaient pas il y a cinq ans…

Je crois bien qu’une camionnette m’a suivie sur au moins 1km700 en rentrant de l’école, j’ai relevé le numéro de la plaque d’immat’, à tout hasard… Ca serait un coup des russes que ça ne m’étonnerait pas…
A l’école, journée sans incident, (enfin, à part pour le service de cantine…), mais j’ai entendu quelques bruits étranges dans la classe, comme des interférences avec mon portable… J’ai cherché partout, mais je n’ai rien trouvé… Vous planqueriez des micros où, vous, si vous étiez des espions chinois???
Les gosses m’ont regardée d’un air étrange, certains sont peut-être des mini-espions envoyés pour me faire perdre la boule???


Va p’t'être falloir que je me fasse un petit Bolly vite fait, moi, histoire de redevenir (à peu près) normale??…

Bon, j’avais déjà mis en ligne la recette de ces pancakes, mais c’était lors du petit dej’ avec les schtroumphs (clic), en fin d’année dernière, et il me semblait quand même que ces pancakes méritaient un vrai post, avec vraie photo et pas d’assiette en plastique!
Alors voilà, notre petit dej’ de samedi… qui complète notre English brunch de dimanche, je sais c’est pas logique… l’idéal, c’est d’avoir les deux en même temps!!!

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Brunchs, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

English breakfast chez les Schtroumphs, ou comment se faire un tour de rein en 7 points

 

Comment se faire un tour de reins alors qu’on a une sortie VTT prévue trois jours plus tard, en 7 points:

1- Etre une instit’ très gourmande et passionnée de cuisine (ça, c’est moi)
2- Etre en plus chargée d’enseigner l’anglais dans son école, particulièrement aux CE2 (deux classes qui cumulent 47 élèves, tout de même)
3- Avoir des correspondants Américains et Anglais, qui vous envoient des posters sur le petit déjeuner (encore une idée pour me compliquer la vie, les correspondants, mais que voulez-vous, on ne se refait pas!)
4- Avoir l’idée très saugrenue de préparer un English breakfast pour les 47 morpions sus-cités, les deux classes réunies (vous voyez où je veux en venir, maintenant?)
5- Devoir ramener à l’école la moitié de sa cuisine pour mettre à exécution le projet: appareil à mini-crêpes, poêles, grill pour bacon, grille-pain,saladier de pâte à pancakes, et bien sûr tout le reste: packs de jus d’oranges, confiture, assiettes et serviettes en carton, pain de mie etc… Le tout entassé dans des sacs Ikéa pesant 3 tonnes 5 chacun.
6- Etre en plus d’inconsciente un peu coquette et surtout très stupide (oui, c’est sûr, là, c’est de moi qu’on parle!) et choisir de porter ce jour-là des mules à talons (mais petits, les talons, juré pas plus de 3 cm… presque plates, en somme, les mules!)
7- Avoir des tables adaptées à la taille d’enfants de 7 ans, donc en moyenne des schtroumphs d’1m10, et passer la matinée courbée en deux comme une vieille mémé…

Et voilà!!, vous l’avez votre tour de rein!! Sacs très lourds + mules + penchée toute la matinée = dos bloqué et doliprane au coucher! Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.