Archives par mot-clef : soupe chinoise

Soupe asperges et crabe

Petite, quand mes grands-parents nous emmenaient au restaurant chinois, je prenais toujours des nems en entrée.
C’est si bon, un nem, c’est chaud, ça croustille, ça a un bon goût de poulet, ça faisait tout mon bonheur! (et celui de mes filles aujourd’hui… le temps passe!)

Mon grand-père, lui, prenait toujours une soupe aux asperges et au crabe. Et je me disais:
« La soupe, c’est pour les pépés… C’est parce qu’il n’arrive pas à croquer dans les nems…  Il est rigolo quand il fait du bruit en aspirant sa soupe… J’ai pas envie de manger de la soupe comme lui, alors ça non!! »

Quand je suis revenue en Calédonie après plus de dix ans d’absence, je me suis rendue compte que mon grand-père prenait toujours une soupe asperge et crabe au resto chinois. Et cette année là, j’ai choisi comme lui.
Je me rappelle que cette fois-là, il m’a regardée avec son bon sourire, et c’était comme si on s’échangeait un secret, aussi chaud et réconfortant que la soupe…
On s’est régalés de concert, et j’ai fait autant de bruit que lui: bien sûr, ces cuillères chinoises sont tellement profondes, comment faire autrement??!! ;-)

Soupe asperges et crabe pour deux gros gourmands

- Couper en petits tronçons 100 grammes de petites asperges blanches précuites.
- Préparer 1litre de bouillon de volaille (chinois si vous avez).
- Battre en omelette un oeuf entier.
- Dans un wok (ou une casserole) et un peu d’huile de sésame, faire revenir les asperges avec 100 grammes de miettes de crabe (juste une minute, histoire de les « assécher » un peu).
- Ajouter le bouillon de volaille.
- Ajouter l’omelette en filet, tout en mélangeant pour que l’oeuf forme des petits fils très fins.
- Assaisonner à votre goût avec de la sauce soja et Nuoc Mam (sauce de poisson).
- Décorer d’un peu de ciboulette ciselée.

Et voilà!

Miam, miam, prêt en deux coups de cuillères à soupe chinoises, et délicieux!

Je ne pensais pas avoir un grand succès auprès des Louloutes avec cette soupe, je me trompais: la relève est bien assurée!! Après avoir goûté dans mon bol, Louloute n°2 s’est concentrée deux secondes, elle a fait claquer sa petite langue sur son palais, et elle a dit « Z’en veux moi aussi!!! ».
C’est bête ce qu’on peut être fière de sa progéniture pour des petites choses comme ça… :-)

Dans la tradition indonésienne, on prépare chaque jeudi soir, avant le coucher du soleil, une petite offrande pour ceux que l’on continue d’aimer malgré leur absence: un thé, un café, un verre d’eau, et des fleurs fraîches. Pour les grandes occasions, on ajoute une assiette composée des plats dégustés par les membres de la famille. J’oublie parfois… ou bien y pense après le coucher du soleil… Mais je pense à lui si souvent…

Cette entrée a été publiée dans Asiatiques, Chine, Soupes, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.